www.blagues.info/imode/
Nos bonnes blagues
CatégoriesPages
Arts[2]
Religion[11]
Scientifiques[4]
Darwinawards[2]
Espace-extraterrestres[1]
Hygiene[3]
Courtes[9]
Naissance-enfance[20]
Nationalites[2]
Restaurants[3]
Absurdes[6]
Juives[8]
Ecrivains[2]
Corses-basques-bretons[5]
Avocats[2]
Non-sens[3]
Belges[18]
Travail[2]
Contrepeteries[12]
Sexe[6]
Sport[3]
Ignobles[42]
Pensees-devises[8]
Ethiopiens[1]
Ecole[9]
Argent[5]
Betisiers_divers[10]
Administration[4]
Ta_mere[3]
Internet-microsoft[13]
Charades-combles[6]
Gays[8]
Anti-femmes[5]
Boisson[13]
Psychiatres-fous[9]
Animaux-divers[46]
Carambar[24]
Anti-hommes[21]
Campagne[2]
Couples_mariage[21]
Medecine[10]
Musique-musiciens[9]
Gastronomie[4]
Commerce[3]
Auto-moto[3]
Devinettes[22]
Toto[4]
Ampoules[3]
Belles-meres[2]
Professions[1]
Divers[51]
Acronymes[4]
Contes-de-fees[4]
Blondes[7]
Actualite-potins[8]
Vacances_fetes[2]
Fumeurs[2]
Humoristes[6]
Contraception[3]
Quebecoises[3]
Catégorie : Boisson
Page 9
Au milieu du désert du Sahara, le propriétaire d'un petit bistrot, où les tables sont installées sous une tonnelle ombragée, dit à sa serveuse:
- Regardez, là-bas, cet homme à bout de forces qui se traîne dans notre direction.
Enfin, un client !
- Hélas !
non, répond la serveuse.
C'est un mirage.



Un homme entre dans un café et va près de ses amis en leur disant:
- Vous êtes tous cocus.
J'ai couché avec ma femme.



- Mon mari, raconte une dame à une amie, a toujours mis un point d'honneur, dans toutes les circonstances de sa vie, à être en avance.
Et, tenez, le dernier exemple en date :
le médecin qu'il a consulté, pour des troubles digestifs, lui a autorisé un verre de bordeaux, à chaque repas.
Eh bien, en ce domaine comme dans les autres, une fois de plus, mon mari est en avance d'au moins trois ans.



Dans un lotissement, deux banlieusards bavardent:
- Vous savez, dit l'un, que notre voisin Dubois a fait une drôle d'erreur, hier soir.
Il s'était isolé dans son garage comme il en a l'habitude, pour boire un coup tranquillement, à l'abri de sa femme.
A un moment, il a lampé, à même la bouteille, une bonne gorgée en croyant que c'était de l'eau-de-vie.
- Et qu'est-ce que c'était, en réalité ?
- De l'essence.
- Oh !
le malheureux.
Et qu'a-t-il ressenti comme conséquences ?
- Eh bien, dès qu'il a le hoquet, maintenant, il klaxonne.



Une prostituée vient d'assister à une conférence d'un expert en vins qui lui a ouvert des horizons nouveaux.
- Jusqu'à présent, lui confie-t-elle, à la sortie, après avoir pratiqué la fellation sur un de mes clients, j'allais me rincer la bouche au robinet de la salle de bains mais vous m'avez convaincue:
désormais, je ferai cela avec un bon Puligny-Montrachet. Portant sur le dos un jerrican empli de vingt litres d'eau, un homme, perdu dans le désert du Sahara, gémit:
- A boire !
Par pitié !
Du whisky, du whisky ,.



Un barman a affiché, bien en évidence, à l'intention de ses clients, ce que ceux-ci devront lui payer, selon ce qu'ils le chargent de répondre à leur femme :
I1 n'est pas ici pour l'instant :
20 F. Je ne l'ai pas vu de lajournée :
50 F. I1 vient de partir en disant qu'il passait chez la fleuriste :
80 F. Qui ça ?
Je n'ai jamais entendu ce nom-là !:
200 F.



Deux ivrognes sont dans une barque et derivent depuis plusieurs jours sans avoir ni à boire, ni à manger, quand l'un deux repêche une vieille lampe à huile.
Il l'a frotté et un vieux génie apparaît.
Il leur dit:
- Ecoutez, je suis fatigué d'exaucer des voeux alors je vais vous en accorder un seul...
Réfléchissez bien. Le premier répond aussitôt:
- Je veux de la bière à volonté, pour ne plus jamais avoir soif.
Alors le génie transforme la mer en un océan de bière.
L'autre ivrogne, énervé, lui répond:
- C'est malin, maintenant on va être obligé de pisser dans la barque.



Un ivrogne sort, une fois de plus, bourré d'un bar.
Pour se reposer, il s¹assoit sur le trottoir.
Une bonne-s¦ur passe.
Il la jette par terre, la roue de coups, lui tape la tête sur le trottoir, et finit par dire:
- Alors...
Pas si fort que ça, Batman !



- Je vais, dit une secrétaire à l'une de ses collègues, te raconter un potin sur les activités sexuelles de notre patron qui va te mettre l'eau à la bouche.
- Comme je suis un régime très strict, répond l'autre, tu pourrais t'arranger pour que ce soit de la Contrex ?



Trois amis, assoiffés, n'ont pas un centime.
- Attends, dit l'un d'eux.
On va tenter un coup fumant.
Je vais entrer dans ce café, commander un beaujolais et, quand le garçon me réclamera de l'argent, je lui soutiendrai que je l'ai déjà payé. Il fait comme il l'a dit.
Le garçon tique bien un peu mais ça marche. A son tour, le second soiffard pénètre dans le café, commande un beaujolais, le boit et s'en va en soutenant qu'il a payé. Le troisième tente sa chance.
Au moment où il va se défiler discrètement, le garçon l'interpelle:
- Vous ne savez pas ce qui m'arrive ?
Je perds la mémoire.
Voilà deux fois que je réclame de l'argent à des clients qui m'avaient payé...
Qu'en pensez-vous ?
- Rien, fait l'autre.
Je suis pressé.
Rendez-moi vite la monnaie sur le billet de 100 F.
que je vous ai donné :
il faut que je m'en aille !



- Un jour, raconte un clochard, je me suis mis à boire.
Dans les années qui ont suivi, j'ai perdu ma place, ma santé a décliné, et, finalement, ma femme m'a quitté.
Cela m'a fait l'effet d'un électrochoc.
J'ai suivi une cure de désintoxication qui m'a conduit a cesser totalement de boire.
Peu à peu, ma santé s'est rétablie, j'ai retrouvé un travail et, finalement, ma femme est revenue.
C'est alors que je me suis remis à boire...



A bord d'un avion faisant la liaison Paris-New York, un archevêque appelle le steward.
- Donnez-moi un whisky, s'il vous plaît.
- Certainement, monseigneur, dit le steward. Soudain, le prélat réfléchit et s'enquiert:
- Au fait, à quelle altitude volons-nous, en ce moment ?
- A 16000 mètres, monseigneur.
- Bon !
Nous sommes un peu près du patron.
Vous me servirez plutôt une camomille.



- Mon mari, raconte une pauvre femme à une voisine, est rentré, la nuit dernière, à quatre heures du matin.
Il avait tellement bu qu'il a violemment heurté la porte du garage et qu'il l'a à moitié défoncée...
Une chance encore qu'il n'ait pas pris la voiture, ce soir-là !



- C'est insoluble, confie une écolière de douze ans à une copine :
pour mon anniversaire, maman m'autorise à inviter autant d'élèves de la classe que je veux.
- Tu dois être contente, alors.
- Pas du tout.
Parce que c'est à condition que je ne leur serve aucune boisson alcoolisée, pas même une bière.
Et si c'est juste pour boire des jus de fruits, pas un seul de ces soiffards n'acceptera de se déranger.



Un mari brimé fantasme en contemplant la superbe héroïne d'un feuilleton télévisé qui évolue dans sa cuisine, à peine vêtue d'une courte chemise de nuit transparente.
- Ah !
soupire-t-il, ce que ce serait bon qu'elle vienne, un matin, me servir mon petit déjeuner au lit !
- Et qu'exigerais-tu d'elle ?
demande aigrement sa femme.
- Deux sucres dans mon café.



Un homme commande une bière.
Le barman la lui sert sur un sous-bock en carton.
Le client la boit et s'en va.
Le barman enlève le verre et s'aperçoit qu'il n'y a plus de sous-bock...
Le lendemain, le même client revient, s'assoit à la même table et commande une bière, puis la même chose se passe...
Plus de sous-bock, quand le barman dessert.
Le surlendemain, le client arrive et commande une bière.
Le barman la lui apporte, mais sans sous-bock. Le client s'étonne alors:
- Il n'y a pas de biscuit, aujourd'hui ?



Un adepte des safaris africains a été fait prisonnier par une tribu de cannibales qui l'emmènent jusqu'à la case de leur chef.
- Je ne vais pas le manger, déclare celui-ci.
- Ouf !
soupire le chasseur. Mais il déchante vite quand le roi des anthropophages ajoute, à l'intention d'un de ses guerriers:
- Donne-lui un bon coup de sagaie dans le ventre.
Il va me faire mon apéritif.



Un homme sort d'un bar, d'un pas mal assuré, et bouscule un passant qui proteste:
- Mais vous êtes complètement saoul !
- C'est vrai...avoue le pochard, d'une voix pâteuse...
jesuis...
totalement pété...
Et je n'aurais...
jamais cru...
qu'un seul verre..:
de bière...
pouvait... me...
faire ça.
- D'après vous, c'est un seul verre de bière qui vous a mis dans cet état ?
- Sûr...mais...je me demande si c'est...
le treizième...ou le quatorzième verre...
qui m'a joué...
ce tour de cochon.



Dans un bar, un mec bourré demande au barman:
- Dis donc, HIP, tu tu tu crois qu'un citron ça a des pattes?
- Non - Alors, HIP, j'ai du pre...presser ton ça...
ton canari dans mon Martini



A onze heures du soir, le téléphone sonne dans un bar.
Le garçon répond et dit à un homme, occupé à boire du beaujolais, depuis une heure.
- C'est votre femme.
- Ah !
et elle...
s'impatiente...
parce que je...
ne suis...
pas encore rentré ?
- Pas du tout.
Elle m'a simplement chargé de vous dire que vous trouverez votre pyjama et votre brosse à dents dans le jardin, près de la niche du chien où vous pouvez finir la nuit, tandis que vous cuverez votre vin.




1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13


Partenaires

Rigoler.com
Humourzone.com
Diplomes.org
Sexyfunnies.com
Gagonline.com
La boutique aux gadgets
Votre passeport sur le net
Astro-France
Toutsurlacuisine

Sonneries GSM
Affiliations
Internet 
 Cegetel adsl 
  Alice ADSL  
Feminin 
 femmesplus.com 
Rencontres 
  meetic  
Location De DVDs 
 Locafilm 
Cadeaux 
 Florajet.com 
 
Copyright © 1999 - 2006, © blagues.info - All Rights Reserved.