www.blagues.info/imode/
Nos bonnes blagues
CatégoriesPages
Arts[2]
Religion[11]
Scientifiques[4]
Darwinawards[2]
Espace-extraterrestres[1]
Hygiene[3]
Courtes[9]
Naissance-enfance[20]
Nationalites[2]
Restaurants[3]
Absurdes[6]
Juives[8]
Ecrivains[2]
Corses-basques-bretons[5]
Avocats[2]
Non-sens[3]
Belges[18]
Travail[2]
Contrepeteries[12]
Sexe[6]
Sport[3]
Ignobles[42]
Pensees-devises[8]
Ethiopiens[1]
Ecole[9]
Argent[5]
Betisiers_divers[10]
Administration[4]
Ta_mere[3]
Internet-microsoft[13]
Charades-combles[6]
Gays[8]
Anti-femmes[5]
Boisson[13]
Psychiatres-fous[9]
Animaux-divers[46]
Carambar[24]
Anti-hommes[21]
Campagne[2]
Couples_mariage[21]
Medecine[10]
Musique-musiciens[9]
Gastronomie[4]
Commerce[3]
Auto-moto[3]
Devinettes[22]
Toto[4]
Ampoules[3]
Belles-meres[2]
Professions[1]
Divers[51]
Acronymes[4]
Contes-de-fees[4]
Blondes[7]
Actualite-potins[8]
Vacances_fetes[2]
Fumeurs[2]
Humoristes[6]
Contraception[3]
Quebecoises[3]
Catégorie : Boisson
Page 8
Un médecin tente, avec beaucoup de ménagements, d'expliquer au malade venu le consulter, que la plupart de ses malaises sont dûs à l'absorption trop massive de boissons alcoolisées.
- Vous n'allez tout de même pas me dire que je suis un ivrogne, proteste son patient - Pas du tout, fait le médecin, apaisant.
Disons simplement, que si j'étais une bouteille de whisky, je n'aimerais pas me trouver une nuit en tête-à-tête avec vous.



C'est un ivrogne, complètement saoul, qui sort du bar.
Il parcourt à peine cinq mètres qu'il se cogne à un poteau et tombe parterre.
Il se relève, se recogne au même poteau, retombe parterre et cela, six fois de suite... L'ivrogne, agacé, reste allongé et se dit:
- Bon, je vais attendre que tout le monde soit parti.



Un Anglais vient à Paris en week-end.
Il entre dans un café et commande une bière que le garçon lui apporte sur une rondelle de carton.
Le touriste boit la bière et mange le carton:
- Une autre, demande-t-il. A nouveau, il boit la bière et mange le carton.
En payant, il dit au garçon:
- Pour votre bière, bravo.
Elle est bien fraîche.
Mais vos petits sandwiches, ils sont un peu rassis !



Un chercheur d'or hirsute a abandonné son campement pour venir dépenser ses économies à la ville:
Il entre dans un bordel et tend un sac d'or à la patronne, en lui disant:
- Je veux la plus sexy de tes pensionnaires pour la nuit.
Deux minutes plus tard, il est dans la meilleure chambre de l'établissement avec une superbe prostituée qui commence par se déshabiller entièrement et se mettre à quatre pattes en tournant vers son client une paire de fesses aguichantes.
- Non, non, dit le chercheur d'or, ça ne m'intéresse pas ce truc-là. Allonge-toi, sur le dos, normalement.
- D'accord, fait la fille, mais je pensais que tu voulais, d'abord, décapsuler tes bouteilles de bière.



J'avais, raconte un homme, été invité avec ma femme chez des amis.
Ils nous ont fait boire de l'alcool pendant toute la soirée puis ils ont proposé que tous les couples présents procèdent à un échange d'épouses.
C'est une chose que je ne referai jamais.
- L'échange des épouses ?
- Non.
De trop boire avant.
Parce que, ce soir-là, j'étais tellement bourré que je ne me suis même pas rendu compte que je m'étais fait refiler ma propre femme.



Il y avait une fois un ermite (au Far West) qui vivait dans les montagnes depuis pas mal d'années.
Tous les six mois, il descendait en ville pour son ravitaillement. En ville, il faisait halte au saloon dans lequel il prenait quelques verres, avant de monter à l'étage vidanger ses génitoires avec 'Marie la baiseuse'. Un beau jour alors qu'il était en ville et qu'il commandait à boire au barman, il demande si marie est disponible. Le barman lui répond que Marie a déménagé pour la Californie où elle est partie s'occuper de sa maman qui est malade. Ce jour là, l'ermite est tout triste et repart dans ses montagnes le coeur et les génitoires gros. Six mois plus tard, l'ermite revient et demande au barman si il a trouvé quelqu'un pour remplacer Marie.
Mais le barman lui répond:
- Hé non...
Toujours pas Après quelques verres, l'ermite demande encore:
- Vous êtes sûr qu'il n'y a personne qui pourrait remplacer Marie en ville, - Ben, en fait si.
Il y a le vieux Joe au coin de la rue...
- Quoi?
Le vieux Joe.
Pas question.
Je n'en suis quand même pas réduit à ça... Quelques verres de whisky plus tard, l'ermite reprend la parole pour dire:
- Heu...
ça fait vraiment longtemps maintenant.
Et ça fera encore 6 mois avant que je revienne...
Si je choisis d'aller voir Joe, après tout personne ne sera au courant?... Le barman:
- Personne?
On peut pas dire ça.
Disons plutôt qu'on sera 7 à le savoir:
Moi, vous, Joe, plus les quatre gars qui seront là pour maintenir Joe.
Vous comprenez, il n'aime pas trop ça non plus, Joe.



Dans le café d'un petit village de campagne, il y a une belle jeune femme plutôt canon.
Elle s'approche du bar avec un air enjôleur.
Le cafetier se rapproche d'elle tout naturellement.
Puis, prenant un air aguicheur, elle fait comprendre au cafetier qu'il doit approcher son visage au plus près d'elle.
Lorsque le gars s'est penché, elle lui caresse gentiment sa superbe barbe tout en lui disant d'une voix engageante:
- C'est vous le patron de ce café ?(Elle lui caresse tout doucement le bouc des deux mains).
Le cafetier:
- Euh, en fait non...
Elle:
- Vous pourriez aller le chercher, j'ai quelque chose d'important à lui dire (à présent, elle lui passe la main dans les cheveux).
L'homme est vraiment émoustillé, voire carrément excité.
Il halète et dit dans un souffle:
- Je suis désolé, mais il n'est pas là.
Je peux faire quelque chose pour vous ?
Elle:
- Eh bien oui.
Vous allez lui laisser un message.
Et, alors qu'elle lui met ses doigts dans la bouche, laissant le gars les sucer goulûment...
- Vous allez lui dire qu'il n'y a plus de papier dans les toilettes.



C'est un type qui rentre chez lui complètement bourré.
Les marches des escaliers sont longues, de plus en plus longues, ça lui donne des nausées et, soudain, c'est la gerbe...
Y en a partout !
Alors le type se dit:
- Oh, la vieille va encore gueuler...
Faut que je trouve un truc.
Mais à peine le temps de réagir qu'il se trouve face à sa porte d'entrée.
Il ouvre doucement, mais la lumière s'allume et la vieille est là...
- Espèce de gros dégueulasse, t'es encore bourré et en plus, tu t'es vomi dessus !
Allez, donne tes frusques, j'vais laver...
- Attends ma douce, répond le poivrot, c'est pas moi ; je rentrais chez nous, par le RER, quand soudain, juste en face de moi, un gars complètement pété m'a vomi dessus !
Alors la vieille va laver le linge...
Le type se reboit un petit coup avant d'aller au lit et là, par l'entrebâillement de la porte, surgit la vieille:
- Dis donc, Marcel, tu le reconnaîtrais le type qui t'a vomi dessus ?
- Ah, pour sûr ma poule !
Alors la vieille répond:
- Eh bien, la prochaine fois que tu le verras, tu lui diras qu'il a aussi chié dans ton froc...



Quelle est la difference entre un clitoris et un bistrot ?
- 9 mecs sur 10 sont capables de trouver un bistrot.



Deux gars dans un bar:
- Au Brésil, il n'y a que des putes et des footballeurs...
- Euh, je te ferai remarquer que ma femme est brésilienne !
- Ah?...
Et elle joue dans quelle équipe ?



Un soir un homme fait la tournée des bars.
Dans l'un deux, alors qu'il est déjà bien torché, il rencontre une petite souris.
La main du brave homme n'étant plus très contrôlée, laisse tomber quelque gouttes d'un bon whisky par terre.
La petite souris reçoit ces quelques gouttes et se délecte. Elle décide donc de suivre notre homme et s'installe dans l'ourlet de son pantalon.
Plusieurs bars passent....
Vers 2h du mat, rentrant chez lui, notre homme passe dans une rue et renverse plusieurs poubelles faisant un bruit d'enfer.
Une personne se penche alors à l'une des fenêtre d'un immeuble proche et lui dit:
- Vous pouvez pas faire moins de bruit, non !!!?
L'ivrogne répond en braillant:
- Qu'est ce que t'as toi, descends si tu es un homme ... Et la souris ajoute:
- Ouais, et amène ton chat aussi !!!!



Un homme gros et très costaud entre dans un bar et crie:
- Eh, qui est-ce qui s¹appelle Marc, ici !?
Un type près du bar répond:
- Oui, c¹est moi.
Alors le type, costaud, s¹approche, lui casse la figure et s¹en va.
Un homme vient l¹aider à se relever, en lui disant:
- Il vous a bien eu, hein !
Alors le type à terre répond:
- C¹est moi qui l¹ai eu, car je m¹appelle Robert et non Marc...



En jetant un coup d'oeil sous la table où gît le play-boy qui l'a invitée à venir dans son studio admirer sa collection de papillons, une belle blonde s'écrie:
- J'espère, Laurent, qu'en l'offrant de boire, en votre compagnie, ces douze whiskies bien tassés, vous n'aviez pas l'arrière-pensée d'abuser de moi quand j'aurais eu l'esprit légèrement embué par les vapeurs de l'alcool ?



Dans un meeting organisé par la Ligue contre l'alcoolisme, un conférencier développe cet argument.
- Si le Bon Dieu avait voulu nous inciter à boire de l'alcool, vous ne croyez pas qu'il se serait arrangé pour que, lorsqu'un homme est complètement saoul, il dise des choses intelligentes, au lieu de se conduire comme un imbécile ?



Un mec bourré fait face au barman sur son tabouret de bar.
Soudain, tous ses voisins de bars quittent leur tabouret précipitamment. Le barman, qui voit qu'il y a un problème, se penche vers le mec bourré et constate qu'il a déféqué dans son pantalon. Il lui demande:
- T'as chié dans ton froc, hein?
Le gars acquiesce.
- Alors pourquoi tu ne vas pas dans les toilettes pour te changer?
Alors le mec bourré regarde le barman et lui répond:
- Parce que j'ai pas encore fini.



Dans un bar du sud est, un client bien atteint insiste pour que le patron lui serve un nième pastis.
- Allez, cong !
Donne-moi un autre jaune.
Tu vois bien que je ne suis pas bourré.
- Tu rigoles, tu tiens tout juste sur tes jambes.
- Mais non, cong !
Tu veux une preuve ?
Et bien, regarde le chien qui rentre dans ton bar.
Depuis ici, je peux te dire qu'il n'a qu'un seul oeil.
Tu vois que je ne suis pas bourré. Oui, je vois.
Mais sache que le chien en question ne rentre pas dans le bar, il en sort !



C'est l¹histoire d¹un homme, sûr de lui, qui rentre dans un bar et prend place sur un tabouret, juste à côté d'une jeune femme, plutôt séduisante.
Le gars lui lance un regard appuyé en s'asseyant, puis, de temps à autres, jette un coup d'oeil à sa montre.
La jeune femme finit par repérer son petit manège et l'interpelle:
- Vous avez rendez-vous avec quelqu'un et il est en retard ?
- Non, non, répond le gars.
C'est parce que je viens de faire l'acquisition de cette montre ultra-moderne et je suis en train de la tester.
La jeune femme est intriguée:
- Et qu'est-ce qu'elle a de si spécial, votre montre ultra-moderne ?
- Eh bien, elle communique avec mon cerveau par télépathie, au moyen des ondes alpha.
- Waow, vous m'en direz tant...
Répond la fille, incrédule.
Et qu'est-ce qu'elle raconte, en ce moment, par exemple ?
- Là ?
Elle me dit que vous ne portez pas de culotte !
Dit le gars, en souriant.
La fille se met à rire et répond:
- Ah ?!
C'est qu'elle doit être cassée, alors, parce que je porte justement une petite culotte, qui plus est, très sexy !
Le gars, prenant alors un air contrarié:
- Ah, zut !
Cette breloque doit avancer d'une heure alors...



Sur les Boulevards, un clochard aux cheveux blancs jouait de l'accordéon, par un froid sibérien.
Soudain, il a un étourdissement et tombe évanoui.
On s'empresse autour de lui et on le transporte dans une brasserie voisine:
- Ouvrez-lui son col, dit un monsieur.
- Donnez-lui un verre de rhum, conseille une dame.
- Appelez police-secours, fait une troisième personne.
- Donnez-lui un verre de rhum, répète la dame.
- Passez-lui de l'eau sur les tempes, suggère une jeune fille.
- Donnez-lui un verre de rhum, insiste la dame. A ce moment, le clochard ouvre un oeil et murmure:
- Mais, enfin, Bon Dieu!
allez-vous vous décider à l'écouter, cette femme ?



En se tenant la tête à deux mains pour l'empêcher d'éclater, un homme dit à sa femme:
- C'est faux, totalement faux, quand tu m'accuses d'être rentré, au petit matin, complètement saoul, de mon repas annuel d'anciens combattants. Maintenant, je t'en supplie :
dis à ton poisson rouge d'arrêter de faire ce vacarme en se lançant, comme un furieux, contre le verre de son bocal.



Dites donc, vous!
dit un type complètement bourré à un homme en uniforme qui attend devant la porte de l'hôtel.
Appelez-moi tout de suite un taxi!
Le type en uniforme lui répond:
Monsieur, je ne suis pas le portier, mais un amiral de la Marine nationale!
Oh, pardon!
bredouille le poivrot.
Alors appelez-moi donc un sous-marin!




1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13


Partenaires

Rigoler.com
Humourzone.com
Diplomes.org
Sexyfunnies.com
Gagonline.com
La boutique aux gadgets
Votre passeport sur le net
Astro-France
Toutsurlacuisine

Sonneries GSM
Affiliations
Internet 
 Cegetel adsl 
  Alice ADSL  
Feminin 
 femmesplus.com 
Rencontres 
  meetic  
Location De DVDs 
 Locafilm 
Cadeaux 
 Florajet.com 
 
Copyright © 1999 - 2006, © blagues.info - All Rights Reserved.