www.blagues.info/imode/
Nos bonnes blagues
CatégoriesPages
Arts[2]
Religion[11]
Scientifiques[4]
Darwinawards[2]
Espace-extraterrestres[1]
Hygiene[3]
Courtes[9]
Naissance-enfance[20]
Nationalites[2]
Restaurants[3]
Absurdes[6]
Juives[8]
Ecrivains[2]
Corses-basques-bretons[5]
Avocats[2]
Non-sens[3]
Belges[18]
Travail[2]
Contrepeteries[12]
Sexe[6]
Sport[3]
Ignobles[42]
Pensees-devises[8]
Ethiopiens[1]
Ecole[9]
Argent[5]
Betisiers_divers[10]
Administration[4]
Ta_mere[3]
Internet-microsoft[13]
Charades-combles[6]
Gays[8]
Anti-femmes[5]
Boisson[13]
Psychiatres-fous[9]
Animaux-divers[46]
Carambar[24]
Anti-hommes[21]
Campagne[2]
Couples_mariage[21]
Medecine[10]
Musique-musiciens[9]
Gastronomie[4]
Commerce[3]
Auto-moto[3]
Devinettes[22]
Toto[4]
Ampoules[3]
Belles-meres[2]
Professions[1]
Divers[51]
Acronymes[4]
Contes-de-fees[4]
Blondes[7]
Actualite-potins[8]
Vacances_fetes[2]
Fumeurs[2]
Humoristes[6]
Contraception[3]
Quebecoises[3]
Catégorie : Betisiers_divers
Page 8
Betisier informatique




Voici une sélection de dialogue entre un informaticien et un utilisateur d'ordinateur.
Ces dialogues ont eu lieu dans des centres de formation, a des hotlines, au service technique de société, ou dans des SAV.




Réellement entendu à CARREFOUR.
Acheteur : Pourquoi vendez-vous les barrettes mémoires si chères?
Vendeur : Ce sont des barrettes de marque et sont garanties contre les virus.




  L'une de nos ingénieurs avant-vente, a écrit "Nos configurations s'intègreront sans problème dans votre reseau TALK AND RING"...
Bah quoi ? J'cause et je fais le numéro apres ???  




  C'est un gars qui me passe un fichier sur disquette. Comme ce fichier est assez gros, il me l'envoit compressé. Le soir, voulant lire le fichier, je me rends compte que je n'ai pas le décompresseur adapté. Je téléphone alors au gars : "Dis-donc, t'as oublié de me passer le décompresseur !
- Si, si, je l'ai compressé avec le fichier pour gagner de la place...




  En formation, on m'a juste demandé où se trouvaient les chiffres romains sur le clavier du PC...!  




  Une autre blague qui circule, ce sont les fameux "Sytèmes RTFS". Quand un utilisateur fait déplacer un technicien pour rien (du style "où elle est, la touche ANY KEY ?"), on lui répond que c'est un système hautement sophistiqué RTFS.
Evidemment, le type demande ce que veut dire RTFS, et on répond en coeur : "Read The Fucking Screen" ("Lisez Le Criss d'Écran" en Francais d'chez nous z'aut') !!
Certains le prennent avec le sourire, et d'autres sont carrément insultés!




  J'ai effectué récemment un stage à EDF, dans un service d'administration réseau. Un jour, en dépannage sur un poste de travail, on avait besoin du mot de passe de l'utilisateur pour une raison quelconque. Pas moyen de mettre la main sur le type... Ses collègues de bureau nous ont alors demandé : "T'as essayé pipi, caca ou paf le chien?
C'était bien "paflechien"... Encore un qui lit les news...




  Toujours à EDF... Une utilisatrice à qui j'avais demandé de m'entrer son mot de passe (celle-ci se trouvant occupée à autre chose) me dit : "T'as qu'à le taper, c'est clitoris...




  Pour continuer le tour de France, celle-ci se passe à Perros Guirec. Une secrétaire a (enfin) fini de saisir la comptabilité de l'année sur son logiciel. Il est 11 h 30. Elle lance alors les opérations de cloture de l'année fiscale.
L'opération est assez longue, et n'est pas finie à 12h. Elle arrête donc l'ordinateur (bouton on/off) avant de partir chez elle, en pensant probablement le rallumer en rentrant.
La dernière sauvegarde ayant été faite avant la cloture de l'année précédente, ça fait plus d'un an à retaper. Bien sûr l'activité est saisonnière et cela se passe moins d'un mois avant le début de la saison...




  Un utilisateur de la boîte appelle le help desk pour se faire attribuer un mot de passe provisoire pour sa nouvelle boîte à lettre.
Le type du help desk (assis à côté de moi) lui donne le mot de passe provisoire typique (chez nous en tous cas) qu'il devra changer dès le premier accès : PASSWORD.
L'utilisateur raccroche et rappelle une demi-heure après, furieux, pestant contre le help desk, les ordinateurs, tout quoi !
Mon collègue lui demande son problème, et il répond que son mot de passe ne marche pas, que c'est n'importe quoi, qu'il se fait refuser à chaque fois, etc...
Mon collègue garde son sang froid, et lui demande d'épeler le mot de passe qu'il a tapé. Il le fait : P.A.S.S.O.I.R.E. !!!!
Un peu vexant pour l'accent anglais de mon collègue, non?




  Sur un système Nixdorf, avant l'abominable fusion avec Siemens, le système gérait automatiquement les copies, et imposait trois jeux de cassettes, en alternance, chacune portant un label différent, s1, s2 et s3 pour éviter les erreurs.
Au bout d'une heure de restore, il s'est avéré que la première copie était illisible. Dans ce cas, on utilise la seconde, de la veille, mais il était toujours impossible de la lire. Dernière tentative, la dernière et ultime cassette de l'avant-veille. Je n'entends plus parler du client durant trois heures, je suppose donc que ça s'est bien passé et qu'ils sont occupés à réencoder les opérations des trois derniers jours.
Enfin, la cliente me téléphone en me disant qu'elle était parvenu à lire la cassette, et qu'elle avait immédiatement tout transféré sur les autres pour les mettre à jour. Il n'y avait qu'un seul problème, toutes les données dataient d'il y a trois ans....
En fait, en désespoir de cause, elle a cherché une autre cassette, et elle en a trouvé une portant le même label et l'a rechargée. Elle ne s'était pas étonnée de la couche de poussière, car cette cassette était une copie complète du système datant de trois ans. Résultat des courses, ils ont réencodé trois années de comptabilité et de stock, mais elle n'a pas été virée.
J'ai oublié de vous signaler que ça se passait à Cambrai, connue pour ses bêtises...




  Au début de ma carrière, je travaillais sur Olivetti. Sur ces systèmes, il fallait formatter les bandes avant de faire une copie de sécurité. Un client, soucieux d'économiser quelques cassettes, se contentait d'utiliser la même chaque jour. Jusque là, rien d'étonnant, ça arrive souvent.
A l'époque, il fallait chaque fois reformatter les cassettes avant de pouvoir y écrire. Evidement, ce traitement prenait beaucoup de temps, et le client eu une idée géniale. Dès que les copies étaient terminées, il reformattait les cassettes afin de gagner du temps pour le lendemain.
Quelle ne fut pas notre surprise lors du premier restore : "Tape empty"!!!




  Le titre de cette histoire est : "Une secrétaire obstinée"...
J'ai reçu un appel d'une secrétaire pour me prévenir que le document qu'elle avait envoyé sur l'imprimante couleur ne sortait pas. C'était normal vu que l'imprimante était en panne et que nous attendions, d'un moment à l'autre le technicien chargé de la réparer. La secrétaire le savait mais elle avait quand même essayé d'imprimer (c'est vrai, on ne sait jamais, les miracles ça existe...).
Toujours est-il qu'elle me demande où elle peut imprimer en couleur. Comme ce n'était pas techniquement facilement faisable, je lui demande si c'est urgent et si ça devait absolument être en couleur. Elle me répond que ce document était en fait une carte d'anniversaire que sonn chef avait demandé pour un directeur d'une filiale. Il était donc logique qu'elle me demande ce document en couleur, c'est plus joli et plus sérieux. Puis elle me précise que c'est urgent car l'anniversaire était le jour même et que donc elle devait FAXER le document...
J'ai hésité, puis je lui ai quand même précisé que nous ne possédions pas encore dans la maison de fax couleur. Elle le savait mais son chef lui avait dit en couleur donc elle le voulait en couleur ! Je me suis donc exécuté... Que pouvais-je faire d'autre devant une telle logique ?!?  




  Lu dans un cahier des charges fonctionnel rédigé par une jeune chef de projets : "Les données sont récupérées sous forme de fichiers à skis".
Vérification faite, ce n'était ni une blague, ni une faute de frappe (ça doit être pour mieux descendre les répertoires)...




  Je travaille au support technique de BusinessObject, éditeur de logiciels. Un client m'appelle et m'explique son problème, qui est corrigé uniquement en plateforme 32 bits.
Je lui demande sa version de windows, et il me répond : "Oh, ça doit être windows94, ou même 93... c'est une vieille version que j'ai !!
Vous les avez vu passer, vous, les 92 versions entre windows3 et windows95 ??? :o)  




  Une utilisatrice m'appelle un jour et me dit qu'elle a changé son Mac de bureau, et que depuis ce jour, il ne veut plus redémarrer. Je lui pose les questions rituelles, est-il branché, est-il allumé, les cables sont-ils tous connectés, etc... et elle répond "oui" à toutes mes questions. Je me rends à son bureau, et je suis tous les cordons à travers un fouillis de cables jusqu'à la multiprise.
Elle avait juste branché le cordon d'alimentation de la multiprise SUR la multiprise...!  




  Prestation bureautique en clientèle... J'arrive sur le site, les utilisateurs m'indiquent une salle de réunion, s'asseyent et me regardent, attendant que pendant deux jours je "prêche" la bonne parole... Mais où sont les ordinateurs ???? Réponse : dans chacun des bureaux des intéressés, d'où il faudra les extraire pour monter une salle de formation (avec un peu de retard sur l'horaire...)  




  La mère d'un copain qui utilisait l'ordinateur de son fils uniquement pour jouer à la réussite et taper son courrier n'avait pas tout compris à Windows95...
Le jour où mon copain est passé de Windows 3.1.1 à Windows 95, sa mère, qui avait essayer; l'ordinateur avec le nouveau Windows, lui dit le soir : "Ton ordinateur ne marche plus ... on ne peut plus écrire win pour ensuite cliquer sur l'icône Windows !!!"




  L'histoire est celle d'une jolie femme assez bien développée (comme on dit en Angleterre), qui avait de gros problèmes avec son ordinateur : chaque fois qu'elle regardait l'écran, elle voyait un tas de chiffres et de lettres qu'elle n'avait pas tapés (elle pensait que l'ordinateur etait "hanté"...) Le technicien qui est venu n'a rien trouvé d'anormal, l'ordinateur n'ajoutait rien aux textes qu'elle tapait. Alors il demande à la femme de s'asseoir devant l'ordinateur et de taper de sa manière normale. Elle a tapé un peu, puis elle a étendu le bras pour prendre sa tasse de café qui se trouvait assez loin au-delà du clavier, et voilà "certaines parties" du corps qui touchaient légèrement le clavier....
Le technicien s'est demandé comment expliquer la cause de son problème de manière diplomatique ...!  




  Au centre de ressources informatiques d'une Université, qu'il vaut mieux ne pas nommer, une étudiante avait du mal a enregistrer un fichier au format Word7 sur sa disquette. Vient à passer un gentil ingénieur du C.R.I. qui lui dit que sa disquette doit être quasiment pleine et, pour l'aider, lui diminue la taille des caractères du document Word7 pour que le fichier rentre sur la disquette...




  Une secrétaire (en l'occurence, ma mère...) décide de faire du ménage sur son disque dur. Elle travaille habituellement sous Word et Excel, elle crée donc des fichiers avec les extensions .doc et .xls.
En faisant le ménage, elle a effacé tous les fichiers n'ayant pas ces extensions (elle n'en a pas besoin!!!!!).
Bye Bye config.sys, au revoir autoexec.bat, adieu command.com... Elle n'a toujours pas compris pourquoi ça ne marchait plus quand elle a voulu rallumer son ordinateur...




  "Je ne comprends pas je n'arrive pas à me connecter..."
Avec le client je vérifie par téléphone toute la configuration, et tout était correct.
Finalement je me déplace : il n'avait pas de modem !!!!!  




  Fort de cette expérience, une semaine après quand un client m'appelle avec le même problème, je demande s'il a bien un modem, et s'il est bien connecté à son ordinateur : le client répond que oui et me jette parce que je le prends pour un imbécile et qu'il n'en est pas un...
Finalement je me déplace : le modem n'était pas branché sur la prise de téléphone (et une autre fois il n'était pas branché sur le secteur)...




  A propos des moteurs de recherche sur Internet : notre infographiste me demande comment trouver un plug in pour photoshop. Je lui donne l'adresse d'Altavista et lui dit de taper ce qu il cherche dans la boîte de dialogue. Il me dit qu il ne trouve rien ..
Je vais voir et il avait tapé dans la boîte de dialogue : "Je recherche un plug in pour adobe photoshop version 3.0 qui réalise des puzzles"...




  Lorsque je faisais de la maintenance téléphonique, j'avais un client dont la machine avait, de toute évidence, choppé la chtouille (Virus Frodo 4096).
Je lui ai demandé s'il avait fait des sauvegardes. Il m'a répondu que non, mais qu'il ne fallait pas que je m'inquiète car il allait en faire !...
(Oh, mais moi, je n'avais pas de raison d'être inquiet !)  




  Dans la boîte ou j'étais avant, on faisait des programmes de comptabilité pour des fonctionnaires.
Un jour, un client téléphone pour signaler un problème sur une application : "Voilà, dit-il, j'ai rempli toutes les zones de mon écran mais tout disparaît quand j'appuye sur la touche ESCompte !"




  Ma voisine dans la Salle Info avait enregistré sur une disquette des lettres qu'elle voulait envoyer par E-Mail depuis un Mac de la Fac. Jusque là, pas de quoi fouettter un chat, mais là où ça se corse, c'est quand elle me demande :
"Pardon Monsieur, est-ce que je dois mettre ma disquette dans l'ordinateur pour envoyer mon courrier par Eudora ?.......!!!!!!?????
Et Papa est-ce qu' il a fait comme le Bon Dieu à la Sainte Vierge à Maman, lui aussi?  




  Une utilisatrice Lyonnaise appelle notre sîte parisien : "Je n'ai plus d'écran..."
A la hot-line, ils regardent l'état logique de son terminal : ok. Ils lui demandent ce qu'elle a à l'écran : "Mais j'ai plus d'écran, plus rien, ils ont tout enlevé!"
Ironique (?) le technicien lui répond que c'est lui qui a dû tirer trop fort sur le câble!  




  Un élève d'IUT Info 1ère année à un autre : "Les terminaux sont en noir et blanc parce que l'administrateur a installé une version d'UNIX trop vieille..."  




  Ce même élève à un copain bidouilleur : "Dis, comment on affiche une image à l'écran ?
- C'est simple, tu tapes : "rm -rf *" puis ENTRÉE...
- Ah... Ok ! (et il tape la commande...)  




  Une secrétaire appelle le service technique, visiblement embêtée : "Bonjour, j'ai un problème, j'ai un p'tit fil à l'écran...
- Un p'tit fil ? Ben... enlevez-le !
- C'est que... je n'arrive pas à l'enlever... Vous pouvez venir voir?
En fait, il y avait "EMPTY FILE" à l'écran !!  




  Il y a quelques jours, une utilisatrice appelle notre support pour lui indiquer que les couleurs changent au moins une fois par jour dans Windows.
Un technicien se rend sur place, mais ne constate rien. De notre côté, nous vérifions et revérifions et ne constatons rien d'anormal. Comme ce problème est tout de même bizarre, je décide de renvoyer un technicien sur place pour refaire des vérifications.
Sur place, on lui annonce que la personne est en congé de maladie, et ceci pour un problème de rétine qui l'empêche de voir les couleurs correctement...




  Dans une caserne dont je tairai le nom : réception d'un nouveau programme ; on informe le chef de bureau.
"Mon commandant, j'ai un programme à charger!"
- C'est bien, mon petit, mais si la renault 4 n'est pas assez grande, vous viendrez me voir pour obtenir un camion!"
- ...




  Dans une SSII, un chef d'agence qui avait un cheveu sur la langue courrait partout dans une salle d'imprimantes à la recherche de son listing. Il commentait lui-même ses errements en criant à la cantonnade : "Mais où est mon job, mais où est mon job?"
Avec un SSeveu sur la langue, je laisse deviner ce que donnait la prononciation de sa phrase...




  Une qui est arrivée à un copain administrateur : un utilisateur lui signale que son terminal bloque quelquefois... L'administrateur tente de lui expliquer que le système "rame" de temps en temps, et que lorsque trop de paquets transitent sur le réseau, il y a des collisions, etc... Cependant, le pauvre type au bout du fil ne semblait pas avoir tout compris, et l'administrateur, consciencieux, décide d'aller le voir pour lui expliquer plus en détail. Quelle ne fut pas sa surprise lorsque, arrivant auprès de l'utilisateur, il trouve celui-ci accroupi derrière son bureau en train de secouer le câble d'alimentation électrique de son terminal...
"Mais... vous faites quoi, là ?
- Ben, comme ça bloquait de nouveau, je me suis dit que j'allais aider les paquets à passer...




  "Bon, vous avez le C supérieur à l'écran (C:\) ? Alors tapez CHKDSK, barre de fraction et F - C....H....K....D....S....K....barre....S ?
- Non, non... pas "S" mais "F" comme Fred...
- Ça y est.
- Très bien, maintenant tapez sur "Entrée"
- Il met : TROP DE PARAMETRES - Hein ? Vous avez tapé quoi exactement ?
- CHDSK/F COMME FRED...




  "Régis, je ne peux pas enregistrer mon document, l'ordinateur ne veut pas...
- Heu, t'as bien fermé le clapet du lecteur de disquette ?
- Oui, oui, j'ai vérifié.
- Et qu'est-ce que tu as comme erreur ?
- Et bien il me dit qu'il ne peut pas écrire, et je sais pas quoi d'autre.
- Tu es bien sûr d'avoir bien fermé le clapet ?
- Mais oui, j'te dis. J'ai tout vérifié, ça doit être le lecteur qui est encore en panne. Allez, viens voir s'il te plaît.
Bon, je me déplace, je vais voir et... effectivement, elle avait bien fermé le clapet, mais elle n'avait pas mis de disquette à l'intérieur... (Classique, mais ça prend le chou !)  




  Sur la pochette des CD-ROM que nous vendons est écrit : "Dans le gestionnaire de programmes, choisissez la commande Exécuter du menu Fichier et tapez "D:\INSTALL" (si D: est affecté à votre lecteur de CD-ROM, sinon utilisez la lettre appropriée)."
Bon, un client vient nous voir en disant que ça ne marche pas... (la galère pour lui expliquer comment taper un "\" sur un clavier français).
En fait, son problème, c'est qu'il tapait "D:\INSTALL" (avec les guillemets...)  




  - Je travaillais à une époque sur GCOS6 (un ordinateur Bull). J'avais un utilisateur au bout du fils qui n'y connaissait pas grand choses. Je lui demande de lire un fichier sous éditeur : "Bon, vous faites 'ED tiret PT' (un peu rapidement, car c'est une commande que je lançait souvent)"
A ma grande surprise, mon interlocuteur me répond : "Edéti"
Il avait compris "Edéti, répétez ..."  




  Lors d'un TP DOS en début de 1ère année, on étudiait des petits programmes .BAT qui se lançaient avec des paramètres. Pour les utiliser dans le programme, suivant la syntaxe du DOS, on met le nom de la variable utilisée sous la forme "%nom%". Un de mes camarades, ne comprenant pas ce qu'était le "%", demande au prof qui lui répond, sans se demonter : "Fais help %".




  Un autre de ses programmes, appelé "sauve.bat", était censé copier sur disquette tous les fichiers .doc, .txt, etc... du disque dur. Ceci était fait à l'aide d'une espèce de boucle comme on peut en bricoler dans le "langage de commande" DOS. Le plus ennuyeux est que dans cette boucle, il y avait un FORMAT A: qui formatait la disquette avant de sauvegarder la catégorie de fichiers suivante.




  Enfin, sa réponse favorite aux questions posées par les étudiants lors des tp UNIX étant : "Faites 'man'", je me suis promis qu'un jour, j'allais faire des alias dans tous les sens sur mon compte, pour l'appeler en disant que j'avais un petit problème. Histoire de voir sa réaction lorsqu'en tapant "man", il exécute en fait "cd ..", ou lorsqu en tapant "ls -l" il imprime un fichier...




  Dans chaque programme que nous écrivons, nous demandons bien sûr de confimer une suppression par Y. Sur les systèmes Nixdorf, un touche spéciale permet d'encoder le 'Y' ou le 'N' sans devoir utiliser ENTER. On gagne du temps, mais pas toujours : Un jour, il nous a été demandé de réécrire tous les programmes, et nous avons eu des réunions avec les utilisateurs afin qu'ils nous fassent part de leurs désirs. L'un d'entre eux nous a demandé de pouvoir confirmer deux fois les suppressions.
On lui a demandé de s'expliquer, mais il répondait simplement que ce serait mieux ainsi. Puis un de ses collègues a pris la parole, pour nous expliquer les véritables raisons de cette demande. Un jour, il avait par erreur demandé la suppression d'un fichier, et la banane qu'il mangeait était malencontreusement tombée sur la touche 'Y'...
On se met à l'abris des virus, mais les bananes sont incontrolables!!!  




  Un étudiant demande quelle commande on tapait pour lister les fichiers d'un repertoire. Un autre lui répond : "Tape DIR... D-I-R".
Et notre pauvre étudiant tape "C:\tape dire dir !!"




  Un étudiant a simplement mis en commentaire tout son programme. La raison : ça passait mieux à la compilation!




  Lorsque j'étais en 1ère année Info., un étudiant a rendu un TP qui était tout simplement le listing d'un autre ; il avait passé du Typex sur le nom pour ensuite y écrire le sien.




  Voici une petite histoire qui m'est arrivé lorsque j'enseignais l'info dans une école technique suisse et qui démontre les risques du "copier-coller", J'avais longuement insisté auprès des élèves afin qu'ils auto-documentent leurs programmes et qu'ils incorporent de l'aide pour les utilisateurs.
Une de mes étudiantes (il y avait plus de la moitié de filles dans cette classe) m'appelle pour me montrer son travail, et je tombe sur un écran de saisie de renseignements personnels :  




1er champ : Nom ________________________ Aide en ligne : Introduisez votre nom dans l'ordinateur...
2ème champ : Prénom _____________________ Aide en ligne : Introduisez votre prénom dans l'ordinateur...
3ème champ : Sexe _ Aide en ligne : Introduisez votre sexe dans l'ordinateur...!!!!!
Elle a eu l'air très étonnée lorsque j'ai éclaté de rire en prétendant que le lecteur 3"1/2 était décidément trop petit pour cela...




  Du temps où je travaillais sur un SEL 32/27 (Gould), je surveillais des TP d'info. Comme c'était une machine très merdique, ça bloquait souvent. J'ai demandé alors à l'étudiant mangeur de priorité de "sortir" (sous-entendu de faire un logout). Il a pris ses affaires, et je l'ai plus revu du TP...




  J'ai entendu un prof, lors d'un TP, crier à la seule fille présente : "Enlève ton SLEEP, enlève ton SLEEP..."  




  J'avais écrit un programme en Cobol, mais quand je le compilais, il y avait toujours une erreur à une certaine ligne ; j'ai donc demandé conseil à mon cher prof' qui, n'ayant pas vu qu'il manquait simplement un point à la fin de la ligne, m'a donné cette explication (véridique, j'ai des témoins) : "C'est certainement parce que tu n'as pas tapé assez fort, ça ne s'est pas écrit dans la mémoire !"




  Une collègue enseignante sentait comme une odeur de gasoil dans la salle d'Info. Le bâtiment étant chauffé au fuel, elle pensait à une fuite. Elle se décide à demander aux stagiaires s'ils ne sentent rien de bizarre. Une élève lui répond que c'est elle qui sent le gasoil, car en faisant son plein ce matin, elle en a renversé sur ses chaussures.
Sur ce, un autre stagiaire dit : "Ah ! J'ai eu peur, je pensais que c'était moi qui avais fait une fausse manip' en allumant l'ordinateur..."
À quand les PC sans plomb?




Affichage à l'écran : PRESS ANY KEY "M'sieur, où elle est la clé ?..."
Ou alors : "M'sieur, elle est où, la touche ANY ?...




  A la rubrique lapsus, il y en a un extrêmement courant, je l'ai observé des tas de fois lors de stages DOS un peu poussés où l'on bidouille le CONFIG.SYS (je viens de surprendre mes mains à ne plus trouver automatiquement la séquence de touches de "CONFIG.SYS", tout fout le camp...).
Bref, j'ai souvent vu le gestionnaire de mémoire étendue rebaptisé "HIMEN.SYS".




  Voici ce qui est arrivé dans un cours d'informatique en 6ème : Le professeur (qui ne connaissait pas grand chose à l'informatique) était affolé car un des ordinateurs affichait des oeufs, des tomates, des pizzas qui s'écrasaient sur le bureau de Windows. Il paniquait car il croyait que c'était un virus. En fait, c'était juste un (chouette) économiseur d'écran.




  Voilà quelques jours, quelqu'un m'a dit que son lecteur 3"1/2 ne fonctionnait plus. Je lui demande ce qui ne va pas (pensant que le lecteur donnait des erreurs de lectures/ecritures ou ne trouvait pas le 1er secteur), et il me repond : "A chaque fois que j'appuie sur le bouton de lecture, il ressort.
N'ayant rien compris à sa réponse, je lui demande de me montrer cela. Il s'installe devant son micro, ouvre un traitement de texte, prend une disquette et l'insère dans le lecteur. A ma grande surprise, il appuie tout de suite sur le bouton d'éjection et dit : "Tu vois, il ne lit pas la disquette !!
Apres une bonne crise de rire, je lui ai expliqué comment se servir d'un lecteur. Le pire, c'est que c'était son vendeur qui lui avait dit que ça fonctionnait ainsi ! (je me demande pourquoi ce magasin a fermé aujour'dhui...)  




  Je travaillais à l'époque pour une multinationale américaine. C'était la sortie du virus nommé AIDS. Nous avions fait croire à une dame très crédule, que pour protéger ses disquettes, il fallait leur mettre un préservatif (que nous avions eu soin de lui procurer).
Après une demi-heure d'un labeur que j'imagine dur... elle nous présenta la disquette, avec un sourire victorieux, enrobée de son préservatif !
On en rigole encore.....




  Une autre me vient à l'esprit : une des secrétaires dans un service après-vente reçoit un coup de fil d'un client. Elle lui demande si ses disquettes sont des 3 1/2 ou des 5 1/4. Il répond qu'il ne sait pas...
Elle lui demande de les mesurer, mais il n'a pas de règle ... Alors en désespoir de cause, elle lui pose la question : "Ce sont des p'tites dures ou des grandes molles ?"  




  "Bonjour, M'sieur. J'ai un problème, aucun ordinateur du campus ne peut lire mes disquettes !
- Vous pourriez me les amener, que je vois si elles n'ont pas un problème ?
- Ah, mais je les ai sur moi !
Il sort son portefeuille de la poche arrière de son pantalon, et me tend une 5"1/4 pliée en 4 !!  




  Quand un labo a échangé ses vieux Apple IIe contre des Macs, une étudiante est venue nous voir parce qu'elle avait des problèmes avec les nouveaux ordinateurs. Elle avait "reformaté" ses disquettes 5"1/4 en les découpant au ciseau pour qu'elles rentrent dans les lecteurs 3"1/2 !!  




  Un technicien de chez Compaq reçoit un jour un appel d'un client. Celui-ci se plaignait de ne pouvoir relire ses disquettes 5"1/4, qui contenaient des fichiers Word. En fait, le client collait une belle étiquette sur ses disquettes, puis il la passait dans sa machine à écrire pour taper le label de la disquette...




  C'est la mère d'un copain, qui est secrétaire, et qui a l'habitude de travailler sur MacIntosh. Un jour, son patron emprunte l'ordinateur à sa secrétaire et insère une disquette. Mais une fois son boulot terminé, il ne trouve pas le bouton d'éjection de la disquette (normal, y'en a pas).
Qu'importe, il prend un tournevis pour faire sortir la récalcitrante ! Résultat : la disquette est bien ressortie, mais totalement inutilisable, et le mac a dut repartir chez le réparateur pour un changement de lecteur de disquettes!




  "Je viens de recevoir un disque de 8 pouces, et je ne sais pas dans quelle fente le mettre, celle que j'ai est trop petite..!"




  Un étudiant, lui, ne connaissait pas les lecteurs 5"1/4 et 3"1/2.
Pour lui, c'était "la grande et la petite fente" !!  




  Un client m'avait confié un truc pour utiliser moins de disquettes lors des sauvegardes : quand le PC demande d'insérer la deuxième disquette, il suffit de remettre la première ... et ça marche !
(On voit qu'il n'a jamais eu à restorer !)  




  Je bossais en 1985 dans une boîte de conseil télématique, et nous avions rendez- vous dans une grosse société de Dunkerque pour leur montrer notre oeuvre : les pages de l'arbo de leur tout nouveau service videotex.
La directrice de la communication, impatiente et excitée, nous accueille : " Alors ? Ces images ?...
Très fiers, nous montrons la grande disquette flexible 8 pouces utilisée à l'époque sur les claviers Fiet :
- Elles sont là !
Et elle, incapable d'attendre, se précipite dessus et essaie d'ouvrir la disquette avec ses ongles : " Je veux les voir, je veux les voir !...




  Je travaille dans une Université et j'avais demandé récemment de la pub à une boite informatique. Ils m'envoient une superbe enveloppe avec une démo de Wincim 2.0.1 F.
Pour une boite d'informatique, on fait mieux : ils avaient collé les deux disquettes sur la feuille de pub, et elles étaient bien évidemment inutilisables!!!




  - Quelle type de disquettes avez-vous ?
- Pardon ?
- Vous avez des disquettes 5"1/4 ou 3"1/2 ?
- Ben, comment je fais la différence ?
- Essayez d'en courber une légèrement. Si elle se courbe facilement, c'est une 5"1/4. Si elle est plutôt dure, c'est une 3"1/2.
- Raaah, hhhhaaaaaan, hmpfffff, CRAAAAC. Ah, c'était une dure, celle-là...




  "Allô, le support technique ? Je vous appelle parce que j'ai un petit problème... Voilà, je suis en train d'installer la dernière version de Machin 1.4, et ça bloque à la disquette 3 !
- Comment ça, ça bloque ?
- Ben oui, c'est mal fichu, on peut pas rentrer plus de 3 disquettes dans le lecteur...




  Je donnais en remplacement des cours de bureautique. A la fin du cours, la plupart des élèves s'empressaient de mettre le switch des disquettes 3"1/2 en protection d'écriture avant de les ranger dans leur sac. En effet, le prof' avait dit que cela servait à protéger les disquettes...




  Du temps où j'étais en stage dans une boîte d'Info. Le SAV demande d'envoyer la disquette, et le client l'a faxée...




  Un petit malin avait fait des copies de sécurité de son logiciel préféré... en faisant des photocopies de ses disquettes  




  Un autre, pour installer un logiciel, n'avait rien trouvé de mieux que d'ouvrir la pochette plastifiée des 5" 1/4 au cutter... Çà c'est du floppy!




  Il y a aussi celle de cette secrétaire, très ordonnée, qui avait punaisé toutes ses disquettes au mur, et une autre (sans doute sa cousine), qui les avait aimantées à son armoire...




  Sans oublier la secrétaire qui envoie une disquette 5"1/4 à un client avec la facture. Par conscience professionnelle, elle agrafe la facture avec la disquette !!  




  Entendu dans un SAV : "J'ai un problème avec mon lecteur de disquettes. C'est très difficile de mettre les disquettes dedans, et ensuite on ne peut plus les enlever. C'est la 10ème qu'il avale..."
Le technicien, déjà sur ses gardes, se déplace et constate le problème : en fait, il y avait un jour de 2 ou 3 mm au-dessus de la façade du lecteur...




  Un élève avec une disquette 5" 1/4, demande à un autre qui travaillait sur une machine : "Ben comment je fais pour insérer la disquette, ça rentre pas... (ben oui, patate, c'est un lecteur 3" 1/2). L'autre, pour se moquer de lui, répond : "T'as qu'à la plier en deux!"
Cinq minutes après : "Comment je fais, maintenant, c'est coincé à l'intérieur...




  Un type avait réglé le problème du rangement des disquettes 5" 1/4 : il perçait des trous pour les mettre dans un classeur.




  On raconte qu'une secrétaire de France Telecom avait mis une disquette 3" 1/2 dans son Mac avec la pochette en plastique transparent. Elle pensait que ça protégeait des virus...




  Je donnais des cours sur des Olivetti avec 2 lecteurs de disquettes, et pas de disque dur (chargement du DOS... super, koua !) Un des exercices consistait à placer une disquette dans chaque lecteur et à faire un transfert du lecteur A au lecteur B.
Les étudiants commencent, et j'en ai deux qui m'appellent après 1/4 d'heure.
"M'sieur, ça marche pas, y'a toujours un message d'erreur et ça fait 15 minutes qu'on tape exactement la même commande suivie de "Enter"...
Perplexe, j'arrive devant leur console ; en effet, l'écran était rempli des fameuses lignes "Drive not ready, Abort, Retry, Fail"
... les étudiants avaient placé leurs disquettes EN FACE des lecteurs, sur la table, et non DANS les lecteurs...




  Une secrétaire téléphone au SAV IBM (à l'époque !!!) parce que le lecteur de son PC ne fonctionnait pas (c'était un 5" 1/4) l'opérateur lui dit de ne pas oublier de fermer la porte (du lecteur de disquette, oeuf Corse), et à ce moment-là, il entend la secrétaire se lever, fermer la porte de son bureau, et dire, pleine de logique : "Je ne pense pas que ça va changer grand chose, mais j'ai essayé quand même..."
Conscience professionnelle, jusqu'où iras-tu?




  Dans les tous premiers jours où j'occupais mon poste de helpdesk, j'ai été victime de l'appel suivant de la part d'une secrétaire : "Bonjour, je vous téléphone pour savoir où se trouve le chat de la société ?
- ... Heeuuu ... pardon le chat ? quel chat ?
- Ben oui, il y a un chat dans le bâtiment et j'aimerais savoir où il est.
- Je n'en sais rien et vous êtes sûre que c'est à moi que vous devez poser la question ?
- Oui, ma souris a disparu alors j'aimerais savoir où est le chat...
Épilogue : depuis ce jour, chaque fois que je passe devant son bureau, je lache un petit "miaouuu" :-)  




Il y a quelques mois, j'ai voulu installer une Carte Reseau Plug'n Play sur mon Packard Bell P60, acheté au debut de la révolution du Plug'n Play. Bref il était Plug'n Play sans être tout à fait Plug'n Play...
J'installe donc la Carte reseau avec le cavalier sur le mode Plug'n Play, j'allume ma machine qui marche sous Windows95, lance les premiers écrans de chargement et stoppe ma machine avec la fenêtre suivante :
+----------------------------------------------+ | Erreur sur port PS/2 | | Souris non trouvee, vous avez la possibilite | | d'en brancher une en eteignant votre machine | | Cliquez sur OK pour continuer | | +----+ | | | OK | | | +----+ | +----------------------------------------------+
La souris était effectivement branchée mais inutilisable. Le problème était que la carte prenait par défaut l'IRQ 3 qui est celui du port PS/2, mais de là à cliquer quand y a pas de souris, chapeau Bilou !!!!
 




  Hot line dans une banque, une secrétaire appelle : "Monsieur, la souris que l'on vient de me brancher ne fonctionne pas.
- Avez-vous verifié la prise ?
- Oui oui, elle ne marche pas... je suis sous Word, rien à faire...
- Ecoutez, on va essayer ensemble, faites "Fichier Ouvrir"...
- (à l'autre bout ) "Fichier" ... "Ouvrir" ... Rien, monsieur.
- Bon, je viens...
Arrivé dans le bureau, il dit à la secrétaire :
- Montrez-moi !
Et quelle n'est pas sa surprise de voir la secrétaire attraper la souris, la mettre devant sa bouche, la boule face à elle et dire ...
"Fichier ... Ouvrir... Vous voyez bien!!!




  Même nos amis canadiens s'y mettent : lors d'une séance de TP, on a demandé à un démonstrateur à quoi servait le machin à côté du clavier (la souris). Il a répondu que c'était pour appeler la maintenance en cas de problème...
(On parle dans le trou de la boule en appuyant sur le bouton)  




  Et cette autre personne qui faisait rouler la souris sur son écran, dans le genre crayon optique de MO5..




  Pauvre souris, y'en a même qui l'utilisent par terre, comme une pédale...




  On a vu à plusieurs reprises des stagiaires débutants saisir la souris et la braquer vers l'écran (comme pour zapper) quand le gestionnaire de programmes apparaît (après avoir tapé "ouine").




  Et cette jeune femme fort charmante, mais faisant un blocage définitif sur les ordinateurs, qui m'a avoué qu'elle n'arrivait pas à se servir du "rat"...




  Il y a aussi celle du client qui rapporte son nouvel ordinateur au vendeur en lui disant que la corde de la pédale est trop courte pour la mettre par terre.




  Une secrétaire (rassurez-vous, je ne suis pas misogyne) a demandé qu'on rajoute une extension à son bureau parce que sa souris n'allait plus assez loin pour parcourir l'écran...




  Un professeur d'Université téléphone à l'ingénieur de son labo et lui dit :
"Votre souris ne marche pas, elle ne fait que tomber, je viens en chercher une autre"
Sitôt dit, sitôt fait, il va chercher chez l'ingénieur une nouvelle souris. Un quart d'heure après, le prof téléphone de nouveau à l'ingénieur en disant: "Celle-ci non plus ne marche pas. Je viens chercher une autre"
L'ingénieur décide d'aller voir de plus près le PC. Effectivement, la souris "tom- bait" : le pointeur de la souris sous Windows allait de haut en bas sans discontinuer. Le pauvre prof avait le fameux virus "Michel Angelo" sur sa machine et plus de la moitié de son disque avait été formaté...




  Dans une boutique informatique, des clients totalement néophytes demandent à la secrétaire (seule présente à ce moment-là), le fonctionnement d'une souris PC (les anciennes, à 3 boutons).
Elle répond, par très sûre d'elle : "Alors, ce bouton c'est pour aller à gauche, celui-là c'est pour monter, et celui-là c'est pour aller à droite..."
Les clients ont eu quand même la présence d'esprit de demander comment on faisait pour descendre...




  Un type téléphone au help-desk et tombe sur moi (ben oui, puisque j'y travaille !). Il m'explique, un peu stressé, qu'il pense qu'il a un virus, et voudrait que je lui fasse une montée de niveau de son antivirus, bla bla bla. Je le fais ; l'antivirus ne détecte rien, donc je lui demande quels "symptômes" il a.
Alors il m'explique qu'à chaque fois qu'il allume son PC, un répertoire bizarre est créé, avec un fichier dedans. Alors à chaque fois il le détruit, et à chaque nouvel allumage, le répertoire est recréé !
Je lui demande le nom de ces fichiers... et je m'aperçois (non sans rigoler doucement) que le type détruisait quotidiennement le driver de sa carte-vidéo !!! Et le brave PC, ne comprenant pas ce qui lui arrivait, le reconstituait courageusement tous les jours !!  




  Je fais de la maintenance de serveurs PC Novell et Microsoft. Un de mes clients m'a tenu 1 heure au téléphone, ses portables ACER ne lisaient pas les disquettes de couleur noires... Seules les vertes avec 1 fichier et les rouges avec 2 fichiers passaient.
Bref, Acer devait lui changer ses 22 lecteurs... Le plus long fut de lui faire utiliser des disquettes neuves.




  Le même... Sous Excel il avait besoin de plus de colonnes : donc je dois lui livrer un écran de 21" au lieu de son 14".
C'est vrai que quand on regarde un western sur une télé 70 cm, et ben on voit beaucoup plus de paysage...




  Au centre informatique de la SNCF, se trouve l'assistance technique, où j'ai eu la chance d'effectuer mon stage. Un jour une personne appelle : "Je ne sais pas ce qui se passe, mais mon écran est tout noir...
- Vous êtes sûr qu'il est allumé ?
- Ben oui, il y a la petite diode verte qui est allumée.
Après quelques instants de réflexion, l'assistant lui demande de tourner le potentiomètre du contraste, juste pour voir.
"Ah ben oui, c'est revenu..."  




  Ça se passe toujours au service informatique de la SNCF. Là, ils utilisent des machines Bull ancestrales, des DPS6.
Un matin, les personnes travaillant sur ces machines constatent que pendant la nuit, une d'entre elles a rebooté. Et cela se produisait plusieurs fois par semaine.
Ils étaient loin d'imaginer pourquoi la machine était réinitialisée la nuit : la femme de ménage devant nettoyer les bureaux, débranchait le DPS6 pour brancher son aspirateur. Ben oui, quoi, la nuit y'a personne qui travaille...




En 92 je travaillais pour la radio NRJ. Un jour, un utilisateur m'appelle complètement affolé en me disant que son disque dur ´tait félé !!!
Je vais voir de quoi il retourne et je vois inscrit sur son écran le message :
HARD DISK FAILURE!!!




  C'est un gars qui appelle le service technique : "Allo, je n'arrive pas à faire marcher votre CD-ROM d'apprentissage de l'anglais.
- Mettez le CD dans le lecteur, il démarre ?
- Non.
- Alors, faites "Démarrer"...
- Ça marche pas. Le lecteur ne lit rien.
- Vous êtes sous quel système d'exploitation ?
- Vous voulez parler de la marque de ma chaîne Hi-Fi?




  Un gars va voir le responsable informatique de sa boite sous prétexte que son ordinateur redémarre de temps en temps sans raison apparente.
Le responsable informatique essaye de secouer la table pour voir si c'est un problème de faux contact dans l'alimentation, mais il ne voit rien.
En fait, c'était le gars, qui avec son pied appuyait sur l'interrupteur de la multiprise et éteignait son ordinateur...




  Voici une histoire qui est arrivée à un collègue qui faisait de l'assistance téléphonique. Une personne l'appelle pour installer un modem, car elle n'y connaissait rien (tu m'étonnes...).
"Bon, connectez votre modem à l'UC, branchez le cable d'alimentation sur un prise, et le cordon téléphonique sur une prise de téléphone.
- N'importe quelle prise de téléphone ?
- Oui, oui.
- BIP... BIP... BIP...




  Sous Windows, j'essaye de dépanner un client, dont le fils était passé à midi pour jouer sur le PC de papa. Après avoir essayé de fermer les fenêtres pour lui faire retrouver son programme de compta, je lui demande où il se trouve : il me donne son adresse!!!




  Un système était totalement bloqué, et il fallait absolument utiliser la console pour le déplanter. Ayant déjà été chez ce client, je savais qu'il y avait plusieurs écrans dans cette pièce, et je lui ai dit que la console était l'écran le plus à droite. Au bout d'une demi-heure, ça ne marchait toujours pas, c'est alors que je me suis rendu compte qu'il confondait sa droite avec sa gauche.




  Un jour, il a fallu changer le nom d'un fichier afin d'augmenter sa taille. Sur les systèmes Nixdorf, il existait une interface pour le faire. Il suffisait d'encoder CHANGE xxx pour que le systeme demande 'NEW NAME or ENTER to leave unchanged'. En fin de compte, nous ne trouvions plus le fichier, et au bout d'un certain temps, on a trouvé un fichier nommé 'ENTER'.




  Dernièrement, avec son PC, un client avait ajouté un petit mot un rien énervé : il n'arrivait pas à placer himem.sys en mémoire haute et il demandait, dans la foulée, comment optimiser l'autoexec.bat, le config.sys et le COMMAND.COM!




  Un client nous amène un Macintosh SE avec une disquette coincée à l'intérieur. Même avec un bon vieux trombonne, impossible de l'éjecter. J'ai donc démonté le Mac, le lecteur, et j'ai pu enlever la disquette et... une carte Visa !!
En effet, ce client avait l'habitude de mettre ses 3"1/2 dans la poche de sa chemise, et en voulant insérer sa disquette, il a également mis sa carte de crédit, qui s'était coincée sous la languette métallique de la disquette...
Bien sûr, il a payé les réparations avec sa Visa, et a remis sa carte dans sa poche de chemise. Je lui ai dit "A bientôt..."  




  Un client (sans doute McGyver) :
"Où puis-je trouver un Bios pour un 486 ?
- Votre machine vous a été fournie avec le Bios le plus récent...
- Ben j'ai upgradé le processeur moi-même, et mon micro n'a pas l'air de fonctionner...
- (Hum, hum...) Et vous l'avez upgradé en quoi ?
- En 486DX-50 - Mais monsieur, le 286 est vendu sur la carte mère ?!
- Je sais, je l'ai dessoudé de la carte mère, et j'ai mis le 486 à la place !
- Mais le 486 est plus grand qu'un 286 !!!
- Je sais, j'ai utilisé de la soudure pour joindre les pattes qui dépassaient du support...




  Au support technique, les clients arrivent sur une messagerie vocale. La première question est : "Entrez votre code client avec les touches du téléphone"
La cliente tape 2134.
La seconde question est : "Donnez le nom de votre société et votre nom"
La cliente se met à rigoler très fort et dit "Comment voulez vous que je tape mon nom de société, je n'ai que des chiffres sur mon clavier" ...




  Je ne compte plus le nombre de "merde !" prononcé par le client quand la messagerie vocale lui demande son numéro de client qu'il n'a évidemment pas sur lui ...




  Une utilisatrice me dit que lorsque le frigo de son bureau démarre, l'ordinateur se bloque. Je lui demande si le frigo est indispensable à cet endroit, et puisqu'elle répond par l'affirmative, je lui conseille : "il ne vous reste plus qu'à vous débarrasser de l'ordinateur !"




  Je reçois un appel d'une utilisatrice qui me dit que son écran fume, que de la fumée sort par le haut. Avant que je ne puisse lui demander de l'éteindre, j'entends une explosion, et sa voix dans le téléphone, avec un sanglot :"Il a éclaté !".
En réalité c'était un condensateur fatigué qui avait explosé, mais c'est vrai que ça surprend!




  J'ai même rencontré des utilisateurs heureux, de ceux qui renversent de tout sur leur clavier. Un appel entre autres : "En transportant le pot de la plante, de la terre est tombée sur le clavier, puis j'ai renversé de l'eau... que faire...? "
Réponse : "Plante des graines de gazon, et tu auras un clavier tout décoré au printemps...!!"




  Un Américain, après avoir travaillé pendant un mois au service "statistiques", nous appelle car il n'arrive pas à se connecter...(?!) En arrivant dans son bureau, on constate qu'aucune prise n'est branchée : ni celles de l'électricité, ni celle du téléphone, ni celles de l'ordinateur. Après renseignement, c'est comme ça depuis qu'il est arrivé. Il a bien fait de téléphoner si vite...!!  




  "Allo, mon ordinateur fait des bruits...
- Ah oui, lesquels...?
- Brziiiiiiiiwiiickzzzzzbrrrrkkkkzziiiiiippp........
- vous pouvez m'épeler s'il vous plait ?"  




  En dépannant un copain par téléphone, à un moment donné, je lui dis : "Maintenant, ouvre la fenêtre...". Après une autre pelletée de conseils, j'entends mon copain qui me demande :
"Je peux fermer la fenêtre ? C'est que je commence à avoir froid."  




  Un technicien d'IBM reçoit en réparation un PC Aptiva. L''utilisateur, qui avait souscrit à un service Online, a pris la demande "entrez votre numéro de carte de credit" un chouya trop litérallement : Durant les réparations, le technicien découvrit la carte de crédit dans le lecteur 3"1/2...




  Une autre cliente appelle la hot line pour dire qu'elle avait reçu en cadeau un logiciel sur des disques 5"1/4, mais sa machine n'était équipée que d'un lecteur 3"1/2. Le technicien lui explique les options : prendre un autre lecteur 5"1/4 ou utiliser le logiciel sous forme 3"1/2. La cliente rappelle un peu plus tard pour dire que son lecteur faisait un bruit affreux de crissement. Elle ne comprenait pas pourquoi, elle utilisait bien des disquettes 3"1/2.
C'était simplement parce qu'elle avait retaillé ses disquette 5"1/4 en 3"1/2 à coups de ciseaux !! Si, si...




  Un type s'achète un IBM Thinkpad Laptop pour Noël. Il appelle la maintenance pour savoir si l'économiseur de batterie, appelé "hibernate", marche aussi au printemps et en été...




  Sous Windows, le SAV : "Bon, vous y êtes ? Maintenant ouvrez la fenêtre.
Le client se retourne, et ouvre la fenêtre (la vraie, celle donnant sur la rue ...)  




  Une cliente appelle le support technique, furieuse, et leur dit : "C'est lamentable ! Ça fait une heure que j'appuie sur la touche F1 pour avoir de l'aide, et personne n'est venu..."  




  "C'est marrant, j'ai lancé Word, comme indiqué, et il y a un ENORME pavé rouge en travers de l'écran...
Le technicien, perplexe, regarde dans sa base de données, mais ne trouve aucun bug connu du même genre. Il demande au client :
- Essayez de bouger la souris...
- D'accord.
- Et maintenant, qu'est-ce qui se passe ?
- C'est marrant, y'a le gros pavé rouge qui se déplace...
Eh oui, le "gros pavé rouge", c'était le curseur de la souris...




  "Allô, la maintenance ? J'ai une erreur 10..."
Bien sûr, comme disait Coluche, l'erreur n'était même pas dans le manuel ; en fait, il s'agissait d'une IO Error  




  Début des années 80 ; à la suite d'un changement de numéro de ma ligne téléphonique, je n'arrive plus à me connecter par modem au réseau Transpac, le numéro n'étant, d'après le disque, "pas en service actuellement, nous vous prions..."
Je contacte donc le service des réclamations en précisant bien qu'il s'agit d'un numéro spécial Transpac pour me connecter avec mon modem. On me rappelle un peu plus tard : "En effet, me dit la gentille demoiselle des Telecom, d'ici ça marche, mais votre correspondant doit avoir un problème, chaque fois qu'il décroche, ça fait bi-iiiiiii-iiiiiiip..."  




  Au téléphone : "Oui, pas de problèmes pour l'imprimante, je vous l'envoie par la poste...
- ...
- Oui, bien sûr, vous pouvez tout à fait payer par chèque.
- ...
- AAAAAhhh non, désolé, vous ne pouvez pas faxer votre chèque...




  "Allô, le service informatique ? Je vous appelle parce que mon clavier ne marche plus. Je viens juste de le nettoyer...
- Vous l'avez nettoyé comment ? (craignant le pire) - Ben j'ai pris une bombe spéciale, qui fait de la mousse.
- Ah ? (ouf...) - Ça doit pas être de la faute de la mousse, parce qu'après, pour être sûre, je l'ai bien rinçé à l'eau claire!




  Et cette secrétaire, pleine de bonne volonté, qui avait viré son COMMAND.COM de son PC. Motif : elle ne s'occupait pas des commandes clients, mais seulement des payes...




  Une histoire qui m'est arrivé en mettant un CD Audio dans le lecteur CD d'un Mac. Réponse de l'ordinateur : Le disque est illisible, souhaitez-vous l'initialiser?
Je n'ai pas osé taper oui !!  




  Un copain a un problème : il constate après un ScanDisk que son disque dur contient des secteurs défectueux. Il demande conseil un peu partout et on lui répond qu'il ferait mieux de tout formater, le problème disparaîtra peut-être.
Embêté (parce qu'il ne veux pas avoir à tout réinstaller), il démonte le disque dur, enlève la première couche du disque, découpe l'extérieur sur environ 1 cm (là où il croyait que le secteur défectueux se cachait), et remonte le tout !!!
Après ça, il a été obligé de changer son disque (bizarre, non ?), et de tout réinstaller quand même !!!! Bravo les gars...




  Un copain achète une barette de RAM pour son PC chez un revendeur. Arrivé chez lui, il constate que la barette est trop grande et ne rentre pas dans le slot prévu.
Pas de problème... Il prend son meilleur fer à souder, dessoude les circuits présents sur la RAM, retaille une barette de taille convenable dans de l'époxie, et ressoude les CI en essayant de retrouver le schéma de cablage entre chaque CI de tête, et... allume l'ordinateur !
Je me demande même si la carte mère n'a pas explosé !!!!  




  Je venais juste de filer à un copain un ordi que j'avais monté et verifié, quand il m'appelle, affolé, pour me dire qu'il avait tout planté.
"J'ai dû faire une grosse connerie, parce que quand je reboote, il me dit "DISQUE NON SYSTEME" et il veut plus continuer...
- Effectivement c'est très grave, repondis-je, tu as juste laissé une disquette dans le lecteur...




  Magasin VOBIS (pour ne pas le citer), le technicien vient de changer mon disque dur sous garantie. Je me plains car il m'a donné un modèle avec un temps d'accès de 11 ms au lieu de 9 ms précédemment.
Sa réponse : "Ne me dites pas que vous êtes à 2 ms près dans la vie..."  




  Voici deux semaines, j'ai vendu une carte son 16 bits. Après avoir offert au client de l'installer, ce dernier décide de l'installer lui meme...
Comme je m'en doutais, deux jours après, je discutais avec ce client. Ça ne marchait pas ! Je teste ses connaissances par téléphone, IRQ, DMA ect... C'états surprenant, il savait de quoi il parlait !!! Même après tous ces tests, pas de son. Je lui demande donc de venir avec son ordinateur pour vérification.
La carte 16 bits était simplement dans une slot 8 bits !!!!! (le software était OK, mais le hardware laissait à désirer...)  




  Pour protéger le serveur Netware d'un client, nous lui avons conseillé d'acquérir un onduleur, ce qu'il a fait bien volontiers. Le problème était que systématiquement, à chaque coupure de courant, l'onduleur bipait et le serveur Novell s'éteignait...
Nous nous sommes déplacés chez lui pour vérifier l'état des cartes logiques et des batteries... et quelle ne fût pas notre surprise de voir que le client avait branché son onduleur sur une prise secteur et le serveur sur la prise secteur d'à côté!




  Un jour, voulant acheter un disque dur, je me rends au magasin HYPERMEDIA (pour le pas le nommer), et je demande a voir des disques durs.
Le vendeur m'accompagne au rayon en me disant "C'est là...", et s'en va.
Cherchant désespérément les disques durs, je me décide à retourner vers le vendeur. Celui-ci, pas content (il me prenait pour un débile), m'accompagne de nouveau au rayon et me dit en ralant : "Et ça, c'est pas un disque dur ??? (en montrant des disquettes 3"1/2 !!!!!!!!!!!!!!)  




  Un de mes clients, dealer en infomatique (je suis grossiste), ramène son PC en réclamant : sa nouvelle carte vidéo ne fonctionne pas du tout !
Après ouverture du PC, un des techniciens a simplement constaté qu'il y avait 3 cartes vidéo à l'intérieur...
Après le multimédia, le multi-TV-média?




Sous DOS :
+--------------------------------------+ | Error : Your RAM drive is physically | | protected on writing !!! | +--------------------------------------+
Pour une unité virtuelle en RAM c'est fort :-))  




  J'ai un PC tout neuf. Je le déballe, j'installe win 95. Comme j'ai un bel ecran, je demande l'extinction du moniteur après 20 minutes. Je fais appliquer...
Et d'un seul coup, le magnétoscope lance la lecture de la cassette vidéo !!
Il s'avère que lorsque la commande d'économie d'énergie de windows est activée, l'écran envoie des ondes qui correspondent à la commande lecture de la télécommande du magnétoscope...!!  




Tiens, aujourd'hui une nouvelle : je viens de désinstaller VB4.0.
Alors je clique sur [SUPPRIMER TOUT] ... et là il me dit :
+--------------------------+ | Vérification de l'espace | | disponible sur le disque | +--------------------------+
On ne sait jamais, des fois qu'il n'ait pas assez de place pour supprimer des fichiers...




  Un manager dans un de nos sites en Angleterre avait un superbe PC Compaq avec CD-ROM, écran géant,... bref, LA bécane.
Il reçoit ensuite un autre PC, moins équipé, certes, mais une belle bête tout de même. Après quelques jours, il envoie une note pour se plaindre, et pour demander de récupérer son ancienne machine, car il n'y a pas de "coffee cup holder" (c'est plus parlant en Anglais) sur celui qu'il venait de recevoir !!!
Encore un qui sait à quoi sert un lecteur CD-ROM...




Un copain qui avait lancé Window95 en 16 millions de couleurs a eu le message suivant :
+------------------------------+ | Too less colors, set your | | configuration to 256 colors. | +-------------------------------+  




  Cherchez l'erreur : 1 - Window95 est un Système d'exploitation 2 - Pour quitter Window95, cliquer sur "Démarrer"  




En boîte de dialogue :
+--------------------------------------------------------+ | L'erreur suivante est apparue lors de l'enregistrement | | de vos changements : | | Operation terminee avec succes. | +--------------------------------------------------------+
Donc, j'en conclus que pour "la bande à Billou", c'est une erreur quand ça marche bien !!  




  Un copain, possédant un carte mère Intel Atlantis qui avait un problème, se décide à faire un mail à Intel...
Réponse des intéressés : "Désolés, mais nous ne pouvons rien pour vous : consultez le constructeur de votre carte"...!  




  Trouvé dans un newsgroup : "Comment faire pour augmenter la vitesse de mon Pentium 133?"
Réponse (Ce sont des Américains) : changer l'interrupteur derrière ton ordinateur de la position 110V à la position 220V, ton PC ira 2 fois plus vite.
Nouvelle question (d'un anglais) "Alors ça veut dire qu'en GB les ordinateurs sont 2 fois plus rapides qu'aux USA?"
Heureusement pour eux, passer l'alimentation de 110 a 220V ne risque pas de détruire leur PC. (Ne faites pas l'inverse si vous êtes en France :-) )  




Mais les constructeurs aussi, s'y mettent. On se souviendra du bon vieux temps :
KEYBOARD NOT FOUND PRESS ANY KEY TO CONTINUE  




  En voici une apparue lors de la correction automatique d'un document dans Word 6.0. Dans le document, on avait ".... 50 000 m2 de halls, et 1 000 boutiques, la Foire de..." et le correcteur a trouvé la faute suivante : "Genre/Nombre : Vérifiez s'il faut faire l'accord entre 1 et boutiques. 1 est pluriel et boutiques est singulier".




  Quelle ne fut pas ma surprise quand hier mon Mac m'affiche (le plus calmement du monde ) "Please enter you hard-disk"...
Il y a des fois où on se demande un peu s'ils ne se foutent pas de nous !!!!!!  




  Il est encore assez facile sous Window95 d'obtenir dans le Shell le message : Veuillez introduire la disquette numéro 2 dans le lecteur C:\  




  De mémoire, je me souviens d'un logiciel DOS qui, lorsqu'il était lancé à partir de Windows, affichait quelque chose du style : "Vous avez trop de mémoire pour exécuter ce logiciel, veuillez enlever de la mémoire SVP".




Je me souviens qu'un jour, j'étais allé prendre livraison de mon ordinateur tout neuf. Avant moi, il y avait un client avec un problème de disque dur (peut-être un virus). Et ce client venait prendre des nouvelles de son disque. Alors le technicien est sorti avec le disque ouvert sous le bras en disant : "Excusez-moi (au moins il s'est excusé), votre disque est foutu, j'y peux rien, vous devez le jeter à la poubelle". Je me demande ce qu'il cherchait à l'intérieur du disque... un bug?
... Et ce n'est pas tout, car à l'intérieur, un des "techniciens" essayait de mettre le châssis d'un ordinateur, à coups de marteau, sans voir que c'était le bouton ON/OFF à l'avant de la machine qui bloquait...




  Un copain m'a raconté que lors d'un dépannage sur le micro d'une secrétaire, il avait dit en plaisantant : "Pas étonnant que votre disque dur ne fonctionne plus, avec la chaleur qu'il fait ici... c'est sûrement devenu un disque mou !
- Je l'avais bien dit à M. X (le chef de service) qu'on devrait mettre la climatisation, voilà le résultat, maintenant !!!"




  Un copain à moi est réparateur dans une boîte d'Info. Il m'a raconté qu'une fois, un gars s'est pointé et a acheté un ST neuf (ben j'ai dit que ça faisait longtemps, hein). Deux jours après, le type revient et lui sort "Ça marche plus!"
Quand mon copain a ouvert la machine, il y avait de la confiture dedans (de fraise, je crois).
Epilogue (paske tu vois, y'a le petit poucet, et pis l'og') : on lui change sa bécane, et en sortant du magasin, il trébuche et la laisse tomber...




  Et l'histoire de la brave mère de famille qui appelle le support technique parce qu'à chaque fois qu'elle lançait Windows, le chien courrait se cacher?
En fait, la carte vidéo était nase, et émettait des ultra-sons...




  Je suis un jour entré dans notre salle d'Info du lycée, équipée de nos superbes Bull Micral 30 (ou un truc dans le genre). Et là, trônant parmi les Bull gris, un magnifique Goupil noir, dernier produit de la haute technologie française (cororico !). On aurait dit un Next...
Curieux, je me précipite pour l'allumer. Mais oh, surprise, je tourne autour pendant 1/2 heure, je l'examine sous toutes ses coutures, mais pas d'interrupteur, même pas sur le clavier (comme le Next).
En fait, à la place du bouton ON/OFF, y'avait un trou ! Le plastique qui le tenait (le bouton, bien sûr) avait cédé sous la pression d'un premier allumage...




  Dans mon collège, il y a environ 7 ans, on avait une salle informatique séparée en deux. La première salle contenait des MO5 dernier cri en réseau avec un serveur Goupil.
Les MO5 étaient petits, légers, graphiques et couleurs. Dans l'autre salle, de très anciens Micrals, très volumineux (un seul bloc), très lourds, noir et blanc, texte uniquement. Ils faisaient un boucan d'enfer. Un jour un cambrioleur parvint à passer par l'une des petites fenêtres du local (à 2m du sol). Il emporta deux Micrals... Pauvre homme...!  




  Un client très mécontent appela le support technique et annonça au technicien que son ordinateur l'avait traité de "Bad" et "d'invalide". Le technicien lui répondit qu'il ne fallait pas prendre les messages "Bad command" et "Invalid response" comme des attaques personnelles...




  Suggestion lue sur le panneau d'affichage d'une usine informatique Objet : suppression de la climatisation Il est possible de faire de subtancielles économies en supprimant la climatisation de l'entreprise.
Moyen : il suffit de mettre d'un côté du bâtiment tous ceux qui brassent de l'air, et de l'autre tous ceux qui nous le pompent...




  Une petite brève de comptoir : entendu Mercredi 4 Novembre 1996 (le jour du tragique attentat dans le R.E.R. à Port-Royal), tard dans la nuit dans un bar...
Un homme complètement ivre parle à son voisin dans le même état et lui demande : "Est-ce que tu sais qui a mis la bombe dans le R.E.R. ?
- Bah, t'es con, c'est les extrémistes algériens !
...
- Et ben non, c'est les américains, pass'qu'y sont jaloux du minitel ...."
Sacrée vieille France !!
D'ailleurs, si vous avez d'autres brèves, je pourrai ouvrir une nouvelle rubrique...




  Un copain de mon frère, âgé de 18 ans et à qui il fallait encore faire toute l'éducation informatique, me demande où j'avais acheté mon ordinateur. Il voulait le même car il adorait mon économiseur d ecran (Starwars en l'occcurence)...
J'hésite encore à lui dire que l'économiseur d'écran et l'ordinateur physique sont independants...




  En voyant son Papa vider la poubelle avant d'éteindre son MacIntosh (après avoir sélectionné les fichiers à détruire, evidemment), un petit garçon a voulu faire le ménage. Alors dès que son père était sorti pour aller aux toilettes, il a mis le disque dur à la poubelle et il l'a vidée très vite, ceci pour que son Papa n'ait plus à le faire après...




  J'ai lu un jour dans les news : "Je voudrais savoir s'il est possible de se connecter au web par le minitel?"
Il y en a qui ne doutent de rien...




  A Angers il y a un magasin qui s'est monté, spécialisé dans les problèmes dorsaux. Son nom est "La boutique du dos". Je discute un jour avec un copain ferru d'informatique, lui parlant d'un problème hard avec mon PC.
"Tu n'as qu'à aller à la "Boutique du DOS" (prononcez dosse), me dit-il...
Il était persuadé que c'était un magasin d'informatique.




  A la trésorerie de la caserne où je suis en train d'effectuer mon service nationnal (boarf), on installe un onduleur, et on dit au mec : "Si l'onduleur se met à biper, il faut "sortir" le plus vite possible....
- Ok, d'accord, pas de problème.
Quelques jours plus tard, panne de courant en pleine session Dbase4, l'onduleur se met a hurler. Le mec, en proie à une panique évidente, tend le bras et... eteind l'ordinateur...




  Ma petite soeur, quand je lui ai montré comment se servir d'un lecteur CD, après avoir compris comment écouter un disque : "Et après, comment on rembobine ?"  




  (C'est arrivé dans une école d'ingénieurs bretonne que je ne nommerai pas). L'ingénieur système avait pour mot de passe : TOTO  




  Dans le même style, un copain me racontait qu'il avait été parachuté administrateur de réseau pendant une semaine, dans une petite boîte, et qu'il avait été très embêté toute la semaine car il lui manquait un mot de passe, et le type responsable était en vacances. Ma première réaction, en plaisantant : "T'as essayé "TOTO" ?
- ?????!?!?!??!!??!?! Comment t'as deviné ??  




  Une de nos maîtres de conf' veut envoyer un fax pour la première fois. On est devant l'appareil, je lui explique comment faire.
Tout d'un coup, elle dit "Mon Dieu, j'allais oublier..." et elle fonce dans la pièce à côté.
Elle revient une minute après et dit "Heureusement que j'ai pensé à faire des photocopies, j'ai besoin de conserver l'original!"
Elle croyait sans doute que le papier était avalé par le fax pour ressortir chez le destinataire...




  Dans la rubrique courrier des lecteurs : "Je voudrais savoir comment transformer mon moniteur monochrome en moniteur couleur."  




  Dans une agence SNCF, après avoir fait tomber une disquette 5"1/4, le fonctionnaire va chercher un balai pour récupérer les données tombées sur le sol.




  Et ce gars qui voulait envoyer une lettre par fax. Il téléphone au service technique pour se plaindre. Le technicien prend une heure pour vérifier toute son installation (ordinateur et logiciel) pour apprendre que notre gars procédait en pressant sa lettre sur son écran en appuyant sur la touche "Return"...





1 2 3 4 5 6 7 8 9 10


Partenaires

Rigoler.com
Humourzone.com
Diplomes.org
Sexyfunnies.com
Gagonline.com
La boutique aux gadgets
Votre passeport sur le net
Astro-France
Toutsurlacuisine

Sonneries GSM
Affiliations
Internet 
 Cegetel adsl 
  Alice ADSL  
Feminin 
 femmesplus.com 
Rencontres 
  meetic  
Location De DVDs 
 Locafilm 
Cadeaux 
 Florajet.com 
 
Copyright © 1999 - 2006, © blagues.info - All Rights Reserved.