www.blagues.info/imode/
Nos bonnes blagues
CatégoriesPages
Arts[2]
Religion[11]
Scientifiques[4]
Darwinawards[2]
Espace-extraterrestres[1]
Hygiene[3]
Courtes[9]
Naissance-enfance[20]
Nationalites[2]
Restaurants[3]
Absurdes[6]
Juives[8]
Ecrivains[2]
Corses-basques-bretons[5]
Avocats[2]
Non-sens[3]
Belges[18]
Travail[2]
Contrepeteries[12]
Sexe[6]
Sport[3]
Ignobles[42]
Pensees-devises[8]
Ethiopiens[1]
Ecole[9]
Argent[5]
Betisiers_divers[10]
Administration[4]
Ta_mere[3]
Internet-microsoft[13]
Charades-combles[6]
Gays[8]
Anti-femmes[5]
Boisson[13]
Psychiatres-fous[9]
Animaux-divers[46]
Carambar[24]
Anti-hommes[21]
Campagne[2]
Couples_mariage[21]
Medecine[10]
Musique-musiciens[9]
Gastronomie[4]
Commerce[3]
Auto-moto[3]
Devinettes[22]
Toto[4]
Ampoules[3]
Belles-meres[2]
Professions[1]
Divers[51]
Acronymes[4]
Contes-de-fees[4]
Blondes[7]
Actualite-potins[8]
Vacances_fetes[2]
Fumeurs[2]
Humoristes[6]
Contraception[3]
Quebecoises[3]
Catégorie : Ecole
Page 6
- Tu aimes aller à l'école ?
demande une dame à un gamin.
- Oh !
oui !
répond-il, j'aime bien y aller.
J'aime bien en revenir, aussi.
La seule chose qui m'embête, c'est tout le temps qui passe entre les deux.



- Je crois que mon professeur d'ébéniste ne m'aime pas beaucoup.
- Pourquoi dis-tu ça ?
Parce qu'il m'enseigne à faire un cercueil.



Dans une cour de récréation, un élève en menace un autre:
- Dis un mot, un seul, et je te laisse sur le carreau.
- Ta gueule !
- Bon !
Ça fait deux mots:
Tu as de la chance.



Dans une classe de terminale, un prof de sciences naturelles est en train de donner un cours sur la circulation du sang.
Voulant donner un exemple pratique, il dit aux élèves:
- Vous voyez, si je fais le trépied ou si je marche sur les mains pendant un certain temps, le sang va s'accumuler dans ma tête, et j'aurai le visage tout rouge.
Vous êtes d'accord?
- Oui (en choeur) - Maintenant, pouvez-vous m'expliquer pourquoi lorsque je suis en position debout, le sang ne s'accumule pas pour autant dans mes pieds ?
Et là un des élèves répond:
- C'est parce que vos pieds ne sont pas vides...



- Ce que je déteste, dit une lycéenne, c'est les filles atrocement menteuses, comme Marina.
- Pourquoi cela ?
- Parce que je sais bien que, dans vingt ans, lorsque je serai devenue une célèbre chanteuse et que Michel Drucker organisera une rencontre avec mes anciennes camarades de classe, j'aurai beau truquer au maximum sur ma date de naissance, cette menteuse de Marina s'arrangera pour prétendre qu'elle a toujours eu dix ans de moins que moi.



- Votre petit Patrick n'est pas franchement un mauvais élève, dit un instituteur à une mère de famille qui lui a rendu visite, mais il passe ses journées à ne penser qu'aux filles.
- Si vous trouvez le moyen de l'en guérir, répond la dame, ne manquez pas de me l'indiquer.
Figurez-vous que j'ai exactement le même genre de problème avec son père.



Un instituteur fait remarquer à un de ses élèves:
- C'est très curieux mais, sur ce devoir de mathématiques, il me semble reconnaître l'écriture de ton père.
- Ça, fait le gamin, ce n'est pas étonnant :
je me suis servi de son stylo.



L'institutrice demande:
- Qu'est-ce que la poussière ?
Un petit garçon lève la main:
- C'est de la boue dont on a enlevé le jus.



- Comment, demande un garçon à sa petite amie, étudiante comme lui, dissimules-tu mes lettres à la camarade dont tu partages la chambre ?
- Oh !.
c'est très facile !
Je les range soigneusement dans ses livres de cours, en sachant bien qu'elle ne les ouvre jamais.



La veille d'un examen final de physique, 2 amis se rendent à une soirée bien arrosée et se réveillent en retard.
Et, bien sûr, ils avaient très peu étudié.
L'un d'eux eut une idée pas bête. Il alla voir le professeur et lui expliqua qu'ils avaient été visiter une vieille tante à l'extérieur de la ville et avaient décidé de dormir là, ils se lèveraient tôt pour venir faire leur examen.
Mais voilà, ils eurent une crevaison, d'où leur retard.
Comme c'étaient de bons étudiants, le professeur leur dit qu'ils pourraient faire un examen demain matin. Le lendemain, le prof de physique fit asseoir les 2 étudiants dans deux salles différentes. L'examen ne comportait qu'une question de 100 points :
Quelle roue ?



- Votre fils, dit un instituteur belge à une dame, nous pose un problème en ce qui concerne son intelligence.
- Vous voulez dire que vous avez mesuré son Q.I.?
- En effet.
- Et il n'est pas très élevé ?
- En fait, c'est, à ma connaissance, la seule personne au monde qui ait, comme Q.I., moins 110.



La mère se fâche après son jeune fils:
- Puisque tu ne veux pas faire tes devoirs, tu ne regarderas pas, ce soir, ton émission favorite, à la télévision. Et, comme le gamin se lève, son père ajoute:
- Pas question, non plus, que tu appelles ton copain pour lui demander de t'enregistrer cette émission au magnétoscope afin de t'en refiler la cassette, demain, à l'école.



- Sébastien, demande le prof de français, qu'est-ce qu'un pléonasme ?
- C'est, par exemple, comme si maman prévoyait de servir, au même repas, des choux de Bruxelles et des épinards.



Michel revient de l'école avec son bulletin.
Des zéros partout.
- Quelle excuse vas-tu encore me donner?
soupire sa mère.
- Eh bien!
j'hésite entre l'hérédité et l'environnement familial.



La maîtresse explique:
- 6 et 3 font 9, de même que 8 et 1, 7 et 2, 5 et4, 4 et 5, 3 et 6, 2 et 7...
- Mais, s'écrie l'élève, effrayé, tout fait 9, alors !



Heureux l'étudiant qui comme la rivière, arrive à suivre son cours sans quitter son lit.



Un petit gamin rentre de l'école et dit à son père:
- Papa, aujourd'hui on a appris à faire des petites bombes en chimie.
J'en ai fait une avec un ami et juste avant de partir, nous l'avons mise sous le bureau du directeur...
- Mais te rends-tu compte, qu'est-ce que tu diras demain quand tu vas aller à l'école !
- Mais quelle école ???



C'est l'institutrice qui après avoir parlé des animaux vérifie si les élèves ont bien compris.
- A quoi sert le mouton ?
- A nous donner la laine mademoiselle.
- A quoi sert la poule ?
- A nous donner des oeufs.
- A quoi sert la vache ?
- A nous donner des devoirs.



- Pourquoi, questionne l'instituteur, le couvercle de la marmite se soulève-t-il, quand l'eau bout ?
- Parce que, dit un petit écolier, les microbes ont trop chaud, alors, ils cherchent à se sauver.



A l'examinateur, ami de sa famille, devant lequel il sèche lamentablement à l'oral, un candidat demande:
- Je vous en prie :
posez-moi une question à laquelle je puisse répondre facilement.
- Voyons, madame votre mère se porte-t-elle toujours bien depuis que je l'ai vue, hier soir ?




1 2 3 4 5 6 7 8 9


Partenaires

Rigoler.com
Humourzone.com
Diplomes.org
Sexyfunnies.com
Gagonline.com
La boutique aux gadgets
Votre passeport sur le net
Astro-France
Toutsurlacuisine

Sonneries GSM
Affiliations
Internet 
 Cegetel adsl 
  Alice ADSL  
Feminin 
 femmesplus.com 
Rencontres 
  meetic  
Location De DVDs 
 Locafilm 
Cadeaux 
 Florajet.com 
 
Copyright © 1999 - 2006, © blagues.info - All Rights Reserved.