www.blagues.info/imode/
Nos bonnes blagues
CatégoriesPages
Arts[2]
Religion[11]
Scientifiques[4]
Darwinawards[2]
Espace-extraterrestres[1]
Hygiene[3]
Courtes[9]
Naissance-enfance[20]
Nationalites[2]
Restaurants[3]
Absurdes[6]
Juives[8]
Ecrivains[2]
Corses-basques-bretons[5]
Avocats[2]
Non-sens[3]
Belges[18]
Travail[2]
Contrepeteries[12]
Sexe[6]
Sport[3]
Ignobles[42]
Pensees-devises[8]
Ethiopiens[1]
Ecole[9]
Argent[5]
Betisiers_divers[10]
Administration[4]
Ta_mere[3]
Internet-microsoft[13]
Charades-combles[6]
Gays[8]
Anti-femmes[5]
Boisson[13]
Psychiatres-fous[9]
Animaux-divers[46]
Carambar[24]
Anti-hommes[21]
Campagne[2]
Couples_mariage[21]
Medecine[10]
Musique-musiciens[9]
Gastronomie[4]
Commerce[3]
Auto-moto[3]
Devinettes[22]
Toto[4]
Ampoules[3]
Belles-meres[2]
Professions[1]
Divers[51]
Acronymes[4]
Contes-de-fees[4]
Blondes[7]
Actualite-potins[8]
Vacances_fetes[2]
Fumeurs[2]
Humoristes[6]
Contraception[3]
Quebecoises[3]
Catégorie : Ecole
Page 3
Heureux l'étudiant qui comme la rivière, arrive à suivre son cours sans quitter son lit.



Un petit gamin rentre de l'école et dit à son père:
- Papa, aujourd'hui on a appris à faire des petites bombes en chimie.
J'en ai fait une avec un ami et juste avant de partir, nous l'avons mise sous le bureau du directeur...
- Mais te rends-tu compte, qu'est-ce que tu diras demain quand tu vas aller à l'école !
- Mais quelle école ???



C'est l'institutrice qui après avoir parlé des animaux vérifie si les élèves ont bien compris.
- A quoi sert le mouton ?
- A nous donner la laine mademoiselle.
- A quoi sert la poule ?
- A nous donner des oeufs.
- A quoi sert la vache ?
- A nous donner des devoirs.



- Pourquoi, questionne l'instituteur, le couvercle de la marmite se soulève-t-il, quand l'eau bout ?
- Parce que, dit un petit écolier, les microbes ont trop chaud, alors, ils cherchent à se sauver.



A l'examinateur, ami de sa famille, devant lequel il sèche lamentablement à l'oral, un candidat demande:
- Je vous en prie :
posez-moi une question à laquelle je puisse répondre facilement.
- Voyons, madame votre mère se porte-t-elle toujours bien depuis que je l'ai vue, hier soir ?



- Grand-père, dit une fillette, tu peux m'aider à faire mon problème ?
Je n'y comprends rien.
- Voyons, de quoi s'agit-il ?
- Sachant que a vaut 250 et que b vaut le cinquième de a, combien font 3a plus 4b ?
Mais voyons, c'est très simple.
Suppose que, dans une boutique de jeans, tu voies un modèle à 250 F.
qui te plaît bien.
Tu décides d'en acheter trois d'un coup.
Et, à côté, pour 50 F.
pièce, il y a des perles à se faire incruster dans le nez ou les oreilles.
Là, tu en prends quatre.
Combien va-t-on te débiter, à la caisse, sur ta carte de crédit ?
- 950 F - Eh bien, tu écris le résultat, 950.
Et félicite-toi d'avoir un grand-père qui jongle, comme je le fais, avec les maths modernes.



Dans une salle de cinéma, un spectateur dit à sa voisine:
- Ça ne vous a pas effrayée, ces monstres horribles, venus d'une autre planète pour mettre notre monde à sac et tyranniser tous ses habitants ?
- Non, pas du tout.
J'en ai vu bien d'autres.
Il faut que je vous dise que je suis professeur dans un lycée technique, installé dans une banlieue particulièrement difficile.



Une enseignante dit à un de ses collègues à la magnifique barbe noire:
- Le jeune Alphonse Leblanc, de Seconde A, a un problème.
Il m'a confié qu'il était tombé amoureux fou d'un de ses professeurs.
- Et, demande, en riant, le barbu, c'est vous, l'heureuse élue ?
- Non.
Et voilà justement où est le problème :
c'est vous.



- Papa, dit un grand jeune homme, à présent que j'ai décroché, pour te faire plaisir, mon diplôme d'ingénieur en énergie nucléaire, je pense que tu ne verras plus d'inconvénient à ce que j'aille, avec ma copine Véronique, élever des chèvres dans le Larzac.



Une femme, professeur dans un lycée, a entraîné chez elle un de ses jeunes élèves.
Après quelques baisers fougueux et de tendres caresses, elle se déshabille et s'allonge sur le lit.
- Je te préviens, lui dit-elle, que c'est exactement comme pour l'orthographe.
Si tu ne fais pas ça correctement la première fois, je te fais recommencer cinq fois.



La mère se fâche après son jeune fils:
- Puisque tu ne veux pas faire tes devoirs, tu ne regarderas pas, ce soir, ton émission favorite, à la télévision. Et, comme le gamin se lève, son père ajoute:
- Pas question, non plus, que tu appelles ton copain pour lui demander de t'enregistrer cette émission au magnétoscope afin de t'en refiler la cassette, demain, à l'école.



Séchant devant un problème de calcul, un petit garçon montre cet énoncé à son père:
- Combien faudrait-il de pièces de dix francs pour constituer la somme d'un million sept cent quatre-vingt-neuf mille francs ?
- Si la somme totale avait été écrite en chiffres, répond le père, je t'aurais ditqu'il suffisait de supprimer un zéro à la fin.
Mais là où c'est écrit en lettres, j'avoue que je ne sais pas.



- Demain, annonce l'instituteur à ses élèves, nous aurons la visite de l'inspecteur.
Il faut qu'on lui fasse bonne impression.
Alors, voilà ce que nous allons convenir.
Quand je poserai une question, tout le monde, sans exception, lèvera la main pour répondre.
Mais pour que je ne fasse pas de gaffe, adoptons un code très simple.
Ceux qui savent lèveront la main droite et ceux qui ne savent pas, la main gauche.



Une boulette de papier mâché vient frapper le professeur sur la nuque pendant qu'il écrit au tableau.
- Qui a fait ça ?
hurle-t-il. Personne ne répond.
- Je vous préviens, menace le prof, que si le coupable ne se dénonce pas, je punirai son voisin.



Un petit garçon est très fier de sa première année d'école.
- A présent, dit-il, je suis plus fort que la maîtresse.
- Comment cela ?
- Eh bien, l'année prochaine, je vais monter d'une classe, alors qu'elle reste dans celle où j'étais cette année.



- Papa est dans la baignoire, dit une dame à son petit garçon.
Tu vas devoir prendre ton bain dans l'évier de la cuisine.
Ça ne te gêne pas, au moins ?
- Non, fait le gamin, mais cette fois, pense à enlever, d'abord, toutes les fourchettes.



- C'est incroyable, s'écrie un professeur d'école, la démission des parents, à notre époque !
Un gamin qui n'était pas venu depuis quelques jours m'a apporté un mot signé de sa grand-mère.
Elle m'y priait d'excuser pour son absence le père du gamin, qui a abandonné sa femme et leurs six enfants depuis trois ans.



A l'homme, qui se propose pour être chauffeur d'un car scolaire, le recruteur explique:
- Vous bénéficiez d'une prime d'engagement de 2 000 F.
- C'est un peu comme à la Légion, dit, en riant, le candidat.
- Ouais.
Et, à ce propos, quand vous l'aurez conduit pendant huit jours, votre car, c'est là que vous regretterez de ne pas vous y être engagé, à la Légion.



Le commissaire de police, venu acheter un quotidien à la librairie-tabac-journaux de son quartier, fronce les sourcils en voyant un gamin d'une huitaine d'années emporter un magazine danois particulièrement gratiné.
- Vous n'avez pas honte, dit le policier à la commerçante, de vendre à cet enfant des revues pornographiques ?
- Mais, proteste-t-elle, c'est pour son bien.
- Comment cela ?
- Vous pensez bien que les galipettes de ce genre-là, à son âge, ça ne l'intéresse pas.
Par contre, elles lui évitent, chaque semaine, une bonne correction, depuis qu'il a trouvé l'astuce de glisser un de ces magazines dans son bulletin de notes, au moment de le faire signer par son père.



- Je sais bien, dit un professeur de lycée, que mes cours de maths sont particulièrement soporifiques.
C'est pourquoije ne me formalise pas quand je vois un de mes élèves regarder discrètement sa montre.
Mais ce que je ne supporte pas c'est qu'ensuite il la tapote du doigt, pour la faire repartir, en pensant qu'elle a dû s'arrêter.




1 2 3 4 5 6 7 8 9


Partenaires

Rigoler.com
Humourzone.com
Diplomes.org
Sexyfunnies.com
Gagonline.com
La boutique aux gadgets
Votre passeport sur le net
Astro-France
Toutsurlacuisine

Sonneries GSM
Affiliations
Internet 
 Cegetel adsl 
  Alice ADSL  
Feminin 
 femmesplus.com 
Rencontres 
  meetic  
Location De DVDs 
 Locafilm 
Cadeaux 
 Florajet.com 
 
Copyright © 1999 - 2006, © blagues.info - All Rights Reserved.