www.blagues.info/imode/
Nos bonnes blagues
CatégoriesPages
Arts[2]
Religion[11]
Scientifiques[4]
Darwinawards[2]
Espace-extraterrestres[1]
Hygiene[3]
Courtes[9]
Naissance-enfance[20]
Nationalites[2]
Restaurants[3]
Absurdes[6]
Juives[8]
Ecrivains[2]
Corses-basques-bretons[5]
Avocats[2]
Non-sens[3]
Belges[18]
Travail[2]
Contrepeteries[12]
Sexe[6]
Sport[3]
Ignobles[42]
Pensees-devises[8]
Ethiopiens[1]
Ecole[9]
Argent[5]
Betisiers_divers[10]
Administration[4]
Ta_mere[3]
Internet-microsoft[13]
Charades-combles[6]
Gays[8]
Anti-femmes[5]
Boisson[13]
Psychiatres-fous[9]
Animaux-divers[46]
Carambar[24]
Anti-hommes[21]
Campagne[2]
Couples_mariage[21]
Medecine[10]
Musique-musiciens[9]
Gastronomie[4]
Commerce[3]
Auto-moto[3]
Devinettes[22]
Toto[4]
Ampoules[3]
Belles-meres[2]
Professions[1]
Divers[51]
Acronymes[4]
Contes-de-fees[4]
Blondes[7]
Actualite-potins[8]
Vacances_fetes[2]
Fumeurs[2]
Humoristes[6]
Contraception[3]
Quebecoises[3]
Catégorie : Betisiers_divers
Page 3
L'auteur d'un accident de voiture passe enjugement.
Son avocat malmène durement un témoin:
- A quelle distance étiez-vous du lieu de l'accident ?
questionne-t-il.
- Trois mètres et 63 centimètres, répond aussitôt le témoin.
- Ah !
Ah !
ricane l'avocat.
Et puis-je savoir comment vous pouvez être si précis ?
- Oh !
fait le témoin.
J'ai bien pensé qu'un imbécile me demanderait ça.
C'est pourquoi j'ai soigneusement mesuré.



Paru dans le Toronto News du 26 juillet 1977, quelques causes d'accidents, telles que rapportées aux assurances:
- En rentrant chez moi je suis rentré dans le garage contraire et ai fait une collision avec un arbre qui ne m'appartient pas.
- L'autre voiture m'a tamponnée sans m'avertir de ses intentions.
- J'ai fait une collision avec un camion garé, arrivant dans l'autre sens.
- En essayant de tuer une mouche, je suis entré dans un poteau.
- J'avais acheté des plantes toute la journée et m'en allais à la maison.
En cours de route une haie a sursauté, obscurcissant ma vision, si bien que je n'ai pas vu l'autre voiture.
- Je conduisais depuis 40 ans quand je me suis endormi au volant et qu'il y eut un accident.
- J'étais en route pour aller voir le docteur avec mes hémorroïdes, lorsque mon joint a peté causant l'accident.
- Mon véhicule était convenablement garé quand tout à coup il est entré dans l'autre voiture.
- En m'approchant du croisement, soudainement il y eut là un panneau routier qui ne s'y trouvait pas précédemment.
C'est à cause du panneau que je n'ai pu éviter l'accident.
- J'avais dit à la police que je n'étais pas blessé.
Mais en ôtant mes cheveux, je me suis trouvé le crâne fracturé.
- J'étais certain au moment de le heurter , que le vieux monsieur n'arriverait jamais de l'autre côté de la route.
- J'ai vu un vieux monsieur, se mouvant lentement, avec une sale tête, débouler du toit de ma voiture.
- La cause indirecte de l'accident était un petit gars, dans une petite voiture, avec une grande bouche.
- J'ai été projeté hors de ma voiture quand elle a quitté la route et fut retrouvé plus tard dans un fossé avec des vaches errantes.
- Un piéton m'a heurté et a disparu sous ma voiture.
- Je croyais avoir baissé la vitre, mais quand j'ai passé la tête dans l'ouverture, elle ne l'était pas.
- Afin d'éviter de cogner le parechoc de la voiture qui me précédait, je suis entré dans le piéton.
- Le gars était partout sur la route.
J'ai dû faire ce que je pouvais pour le heurter enfin.
- Le piéton était indécis quant à la direction qu'il allait prendre, Tandis que mon chemin passait tout droit à travers lui.
- Une voiture invisible est arrivée de nulle part, a écrabouillé ma voiture avant de s'évanouir dans le néant.
- Un camion est entré par le pare-brise jusque dans le visage de mon épouse.
- Je suis parti du terre plein en regardant ma belle-mère et me suis retrouvé de l'autre côté de la ballustrade.



Revolver au poing, deux bandits sortent de la banque dont ils se sont fait remettre le contenu du coffre.
Un complice les attend à la porte:
- Je n'ai pas réussi, leur dit-il, à voler une Mercedes pour assurer notre fuite.
Mais, en menaçant des gamins, je les ai obligés à me laisser leurs deux planches à roulettes.



C'est un patient qui me dit je souffre d'un hernie à table (hernie hiatale)Š



Avant d'aborder le carrefour, j'avais pris soin de regarder à ma droite (rien) et à ma gauche (toujours rien).
C'est alors que j'ai quelque peu bousculé le piéton qui traversait devant moi.
On ne peut quand même pas regarder partout à la fois !
J'ai mon toit qui fuit quand il pleut.
J'ai fait venir à plusieurs reprises l'expert de l'assurance pour constater les dégâts.
Mais quand l'expert est là, il ne pleut pas et le toit ne fuit pas, et quand il pleut, le toit fuit et l'expert n'est pas là.
Que faire ?
Pourriez-vous m'indiquer s'il existe des assurances spéciales pour les Français qui séjournent à l'étranger ?
En effet, j'ai l'intention de faire cet été un séjour linguistique en Angleterre en tant que fils au père. J'ai bien envie de profiter de mon contrat de protection juridique pour intenter une action contre mes voisins du dessus.
C'est tous les jours un tintamarre à vous casser les oreilles, entre le chien qui aboie, les gosses qui crient et la machine à laver qui a des ratés.
J'ai essayé de leur faire entendre raison, mais ils ne veulent rien entendre. Ayant été déclaré catastrophe naturelle, je pense que vous ne tarderez pas à me dédommager pour les débordements de toutes sortes dont j'ai été victime au début de l'année. Ayant perdu le contrôle de mon véhicule en raison du verglas, celui-ci alla mourir très doucement dans le mur du cimetière. Ce genre d'accident n'est pas exceptionnel ; je peux même vous donner l'exemple d'une pauvre femme qui en est morte.
Je sais de quoi je parle puisque je la connais depuis plus de 20 ans. Que voulez-vous que j'y fasse ?
Il m'a brûlé la politesse en brûlant le feu rouge.
Il n'y avait pourtant pas le feu, que diable !
J'ai des ennuis avec ma voisine du dessous.
Elle habite au 2e étage et prétend que l'eau de mon balcon tombe sur le sien, or c'est l'eau des fleurs du balcon du 4e qui glisse le long de la corniche et mouille le balcon du 2e, du reste la locataire du 5ee s'en est aperçu et l'a signalé à celle du 4e mais celle-ci ne veut rien entendre et prétend que c'est une fêlure de mon balcon (situé au 3e) qui provoque l'inondation au 2e.
Qu'en pensez-vous ?
J'ai entendu parler d'une assurance en cas de décès et j'aimerais connaître votre avis.
Ce que je voudrais, c'est une assurance pour ma femme et mes enfants, mais dont je pourrais profiter un peu avant mon décès, y'a pas de raison.
Si ça existe, vous pourriez me trouver une assurance de ce genre là, mais en cas de vie.
Vous me direz par la même occasion s'il faut payer plus cher en cas de vie qu'en cas de décès. Vous refusez de me rembourser mes frais de médecin et de pharmacien sous prétexte que la participation à des rixes est exclue de la garantie individuelle-accident.
Mais il faut vous dire que je ne participais pas du tout à une rixe.
Simplement, il se trouve que deux malabars se battaient à l'entrée du café d'où je sortais et que je leur ai pour ainsi dire servi de punching-ball. Vous n'aviez pas l'air content quand je vous ai indiqué l'autre jour au téléphone que les voyous de la cité avaient encore cassé les vitres de ma voiture.
Mais entre nous, vous n'êtes pas le plus mal loti :
figurez-vous qu'au cours de la même semaine, j'ai été cambriolé.
Or, je vous rappelle que c'est un collègue à vous qui assure mon appartement. Pourriez-vous me dire si mon assurance-vol garantit le vol des antivols ?
On m'a volé tous mes effets et je viens de m'apercevoir que mon assurance était également sans effet. Vous voudrez bien me confirmer que le bénéficiaire d'une assurance-vie ne touche rien s'il a lui-même porté atteinte aux jours de l'assuré.



Je suis la maman de xxx.
Si je vous écrit, c'est que je souhaite vivement qu'il soit incorporé, et dans les meilleurs délais.
S'il est possible qu'il ne revienne pas cela ne sera pas plus mal [...] j'espère beaucoup sur la discipline de l'armée, telle que vous savez l'enseigner.



Dans un bar, un petit truand parade, devant trois filles, éblouies:
- Je suis passé plusieurs fois à la télé, raconte-t-il.
- Dans quelle émission ?
demande une de ses admiratrices.
- Aux actualités.
- C'est curieux, s'écrient les filles, qu'on ne t'ait jamais vu.
- En fait, explique-t-il, à chaque fois que je sortais du Quai des Orfèvres, pour être transféré à la Santé, les flics m'avaient bêtement dissimulé la tête sous une couverture.



La nouvelle bonne du grand avocat s'est allongée, toute nue, sur le lit.
- Pourquoi, maître, s'étonne-t-elle, avant de me rejoindre, pour faire l'amour, revêtez-vous votre robe ?
- Afin d'être plus à l'aise, répond-il, pour plaider ma cause au cas où ma femme rentrerait à l'improviste.



Je ne pense pas que ma présence de 10 mois soit indispensable au sein de l'armée française.
En conséquence je ne souhaite pas effectuer mon service militaire.
Je vous demande de bien vouloir me radier de la liste des appelés.



Bonjour Monsieur. Désirant refaire une année le stage supplémentaire. Je demande de repoucer mon année d'armée de 1 ans pour pouvoir continué mes études.
J'espère que vous ne voyez pas d'inconvénient.



Le président du tribunal questionne un agent:
- Qu'a dit le prévenu quand vous l'avez arrêté ?
- Je ne répète pas les gros mots, monsieur le Président ?
- Non, bien sûr.
Alors qu'a-t-il dit ?
- Les gros mots enlevés, pas un mot, M.
le Président.



Souvenirs de l'Armée française Quelques motifs de punitions pour les troufions:
- A confondu la sonnerie du réveil avec celle de l'extinction des feux sous prétexte qu'il n'avait pas l'oreille musicale.
- S'est porté volontaire alors qu'il n'avait pas été désigné.
- Chargé de mettre du grésil dans les toilette, y a mis de la mauvaise volonté.
- A sonné ironiquement l'extinction des feux alors qu'il y avait une coupure de courant depuis trois jours.
- Lors d'une revue de casernement a cassé les vitres ses fenêtres pour faire croire qu'elles étaient propres.
- A mis du sable dans ses cheveux pour tenter de détériorer la tondeuse du coiffeur.
- A utilisé l'électricité militaire pour écouter un poste de radio civil et a tenté de se justifier en prétendant que le poste n'était pas à lui mais à transistor. L'adjudant Ducon:
- Quess'ou foutez là voudeux?
Le Soldat Douronron:
- Ben mon adj'dan, on écoute le poste à galène. L'adjudant Ducon:
- M'frez Quat' jours.
Et Galène aussi!
- A balayé le couloir avec le manche du balai sous prétexte que cela faisait moins de poussières.
- Au réfectoire a chanté une complainte de Tino Rossi pour essayer d'attendrir sont bifteck.
- Ne sait pas nager, ne fait rien pour apprendre, persiste à rester au fond de l'eau pour faire rire ses camarades.



La femme d'un condamné lui rend visite à la prison où il purge une peine d'un an.
- J'ai dit aux voisins, lui confie-t-elle, que tu faisais le tour du monde en solitaire, à bord de ton bateau.
Alors, quand tu reviendras à la maison, tâche d'être bronzé et, d'ici là, débrouille-toi pour leur envoyer quelques cartes postales.



C'est une femme juge qui préside la cour d'assises.
Justement, une de ses meilleures amies vient d'être appelée à la barre comme témoin.
- Avant de te demander ton âge, dit la magistrate, tu vas prêter serment.
Ainsi, j'ai peut-être une chance de savoir, une bonne fois, si tu es réellement de deux ans plus jeune que moi, comme tu l'as toujours prétendu.



Monsieur, J'écris pour vous demander s'il serait possible de faire partie des objecteurs de conscience.
En effet cette forme de service civil me conviendrai tout à fait.
Sinon je m'oposer formellement à l'usage des armes d'autant plus que j'ai horreur des militaires, mieux vaut se servir de sa tête que de la gachette.
Si dans le monde on a besoins d'arme pour se sécurisé s'est grave, pourtant c'est le cas.
Enfin afin de faire un pas de plus vers la Paix, je demande un service civil.
Je serai reconnaissant que vous approuvier ma désisions



- Ma femme, raconte un employé à un collègue, a toujours eu peur des cambrioleurs.
Elle me réveillait souvent la nuit, quand elle entendait du bruit.
Jusqu'au jour où je lui ai expliqué que tout l'art des voleurs consiste à opérer en silence.
- Alors, maintenant, tu dors tranquille ?
- Au contraire. Elle me réveille dès qu'elle n'entend aucun bruit.



Un plumeau au thorax (tiré du bétisier des assurances)



- C'est la troisième lettre que je vous envoie et qui me revient avec la mention 'N'habite plus à l'adresse indiquée'. Je suppose que vous avez changé votre agence de place.
Veuillez me le faire savoir en répondant à cette quatrième lettre.
- Je ne connais pas du tout les parents du petit garçcon que mon fils a renversé avec son vélo.
je sais simplement que son père est aveugle et sa mère voyante.
- je possède mon permis depuis 10 ans et mon mari depuis 25 ans.
- J'avoue que je n'aurais pas du faire demi tour sur l'autoroute avec ma caravane mais j'avais oublié ma femme à la station service.
- Il est mort le 7 mai et enterré le 10 par accident.
- Je ne suis pas bien forte mais j'ai une santé de fer.
- Elle est Mère-Fille et nourrit son enfant au sein sans pouvoir joindre les deux bouts.
- Mon mari est mort pour le moment.
- j'ai du mal m'expliquer en rédigeant la déclaration d'accident que je vous ai adressée la semaine dernière.
Contrairement à ce que vous semblez croire, je ne circulais pas à cheval au centre vile.
J'étais tout simplement en train de garer ma voiture, à cheval sur l'accotement et la chaussée.
- Avant d'aborder le carrefour j'avais pris soin de regarder à ma droite (rien) et à ma gauche (toujours rien). C'est alors que j'ai quelque peu bousculé le piéton qui traversait devant moi.
On ne peut quand même pas regarder partout à la fois.
- Ce genre d'accident n'est pas exceptionnel:
je peux même vous donner l'exemple d'une pauvre femme qui en est morte.
Je sais de quoi je parle puisque je la connais depuis 20 ans.
- Je vous avise qu'étant travailleur de nuit, je vis au jour le jour.



Avant de constituer un jury d'assises, le président demande aux personnes désignées par le sort si elles ne présentent aucune affection, susceptible de les empêcher d'accomplir leur tâche.
- Moi, répond un homme, je souffre de narcolepsie.
Je crains de ne pas pouvoir me retenir de dormir pendant les audiences.
- C'est effectivement fort ennuyeux pour un juré, répond le magistrat.
En revanche, ce mal est très répandu parmi les juges et je peux vous assurer que cela n'a jamais nui à la bonne administration de la justice



Une prostituée passe en jugement pour racolage.
Le juge l'interroge:
- Votre nom ?
- Malivoine - Votre prénom ?
- Martine.
- Age?
- Trente-cinq ans.
- Profession ?
- Voyons, Gaston, dit-elle en éclatant de rire, c'est à ta petite Nounouche, la reine des guili-guili, que tu demandes ça ?




1 2 3 4 5 6 7 8 9 10


Partenaires

Rigoler.com
Humourzone.com
Diplomes.org
Sexyfunnies.com
Gagonline.com
La boutique aux gadgets
Votre passeport sur le net
Astro-France
Toutsurlacuisine

Sonneries GSM
Affiliations
Internet 
 Cegetel adsl 
  Alice ADSL  
Feminin 
 femmesplus.com 
Rencontres 
  meetic  
Location De DVDs 
 Locafilm 
Cadeaux 
 Florajet.com 
 
Copyright © 1999 - 2006, © blagues.info - All Rights Reserved.