www.blagues.info/imode/
Nos bonnes blagues
CatégoriesPages
Arts[2]
Religion[11]
Scientifiques[4]
Darwinawards[2]
Espace-extraterrestres[1]
Hygiene[3]
Courtes[9]
Naissance-enfance[20]
Nationalites[2]
Restaurants[3]
Absurdes[6]
Juives[8]
Ecrivains[2]
Corses-basques-bretons[5]
Avocats[2]
Non-sens[3]
Belges[18]
Travail[2]
Contrepeteries[12]
Sexe[6]
Sport[3]
Ignobles[42]
Pensees-devises[8]
Ethiopiens[1]
Ecole[9]
Argent[5]
Betisiers_divers[10]
Administration[4]
Ta_mere[3]
Internet-microsoft[13]
Charades-combles[6]
Gays[8]
Anti-femmes[5]
Boisson[13]
Psychiatres-fous[9]
Animaux-divers[46]
Carambar[24]
Anti-hommes[21]
Campagne[2]
Couples_mariage[21]
Medecine[10]
Musique-musiciens[9]
Gastronomie[4]
Commerce[3]
Auto-moto[3]
Devinettes[22]
Toto[4]
Ampoules[3]
Belles-meres[2]
Professions[1]
Divers[51]
Acronymes[4]
Contes-de-fees[4]
Blondes[7]
Actualite-potins[8]
Vacances_fetes[2]
Fumeurs[2]
Humoristes[6]
Contraception[3]
Quebecoises[3]
Catégorie : Naissance-enfance
Page 2
Une mère inquiète dit à un pédiatre :
J'ai beau tout faire pour tenter d'attirer l'attention de mon bébé, il se refuse à seulement m'adresser un regard.
- Son avenir est assuré, dit le pédiatre.
Nous en ferons un maître d'hôtel ou un chauffeur de taxi.



Une lycéenne envoie ce petit mot à l'un de ses camarades de classe :
« Parce que j'ai du savoir-vivre, je t'invite à la fête que je donne, samedi prochain, de 14 heures à 22 heures, pour fêter mon seizième anniversaire. Et si, de ton côté, tu n'es pas un parfait pignouf, tu auras le bon goût de ne pas répondre à cette invitation.
»



Sur la plage, un garnement raconte à un camarade de jeu:
- Mon grand-père a refusé de m'acheter une glace, quand le marchand ambulant passait.
- Et ça te fait rire.
- Ce qui m'amuse, surtout, c'est la tête qu'il fera, papy , en s'apercevant que j'ai discrètement attaché son matelas pneumatique au hors-bord du professeur de ski nautique.



- Mon fils, raconte un monsieur, a un certain chic pour m'offrir, à l'occasion de la Fête des Pères, un cadeau qui me fait vraiment plaisir.
Je l'imagine bien, s'il appartenait à une famille hérisson, offrant à son père un beau rasoir électrique.



- Ça me fait rire, dit une mère de dix enfants, quand je lis que le Mouvement de Libération des femmes veut faire sortir les femmes de leur cuisine.
Moi, je n'avais qu'un rêve, c'était d'y entrer dans ma cuisine.
Par contre, ce dont j'aurais bien voulu sortir, de temps en temps, c'était de la chambre à coucher.



- Que feras-tu, ma chérie, demande une voisine à la petite fille de la maison, quand tu seras grande comme ta maman ?
- Eh bien, répond la gamine, à ce moment-là, je crois qu'il sera temps que je me mette au régime.



Une petite fille demande à son père:
- Dis papa, c'est où la Mauritanie ?
Alors le père répond:
- Demande à ta mère, c'est elle qui range tout !



La scène se passe à New-York.
Un gosse de 8 ans entre dans un magasin, et demande au vendeur:
- B'jour m'sieur.
Je voudrais un fusil et un paquet de cigarettes.
Et le vendeur lui répond:
- Ton père sais que tu fumes ?



L'enfant fait sa prière et les parents écoute.
- Petit Jésus, prends bien soin de maman, de papa, de ma soeur Lucie et de grand-maman. Il a oublié le grand-père et le lendemain, ce dernier meurt.
Quelques jours plus tard, dans sa prière, l'enfant dit:
- Petit Jésus, prend ssoin de maman, de papa et de ma soeur Lucie. Pas un mot de sa grand-mère et le lendemain, cette dernière meurt.
Quelques jours plus tard, nouvelle prière.
- Petit Jésus, prend soin de maman et de ma soeur Lucie. Le lendemain, très inquiet, le père se rend à son travail.
Losrqu'il revient, il demande à sa femme.
- Il ne s'est rien passé dans la famille, aujourd'hui?
- Non.
Au fait, j'ai appris que mon laitier était mort aujourd'hui.



Deux autruches femelles sont poursuivies dans la savane par deux autruches mâles.
- Cachons-nous, dit la première autruche femelle - D'accord, fait sa copine Et elles s'enfouissent la tête dans le sable. Les deux autruches mâles s'arrêtent aussitôt, et regardant autour d'eux se disent:
- Mais où sont elles passées?



Un gamin rentre de l'école en pleurant:
Maman, la maîtresse n'arrête pas de m'embêter!
La mère va à l'école pour se plaindre.
La maîtresse lui propose d'assister au cours et pose au gamin une question:
3 plus 2, cela fait combien?
Le gosse s'écrie:
Tu vois Maman, elle recommence!



- Pépé, dit fièrement Olivier, à l'école, aujourd'hui, la maîtresse nous a appris que, lorsque quelqu'un vous pose une question, il faut répondre bien clairement oui ou non.
- Ah !
Et tu as bien retenu cette leçon ?
- Ouais.



Jeanne commence à savoir lire.
Elle récite son alphabet à sa grand-mère. Celle-ci la reprend quand elle se trompe.
Alors la petite fille s'écrie:
- Oh!
mais tu triches, toi tu as des lunettes!



C'est un petit garçon avec sa mère; elle lui dit:
- Bon, ce soir on va chez des amis...
Alors tu devras bien te tenir !
- Pourquoi maman ?
La maison, elle est en pente ?



- Oh !
s'exclame la sage-femme, regardez ce beau petit rouquin à qui vous venez de donner le jour.
Est-ce que son papa a les cheveux roux comme ça ?
- Je ne sais pas, avoue l'heureuse maman, en rougissant un peu.
Il avait gardé sa casquette.



Après avoir vu un western américain, un petit garçon à son père:
- Dis papa, pourquoi les indiens mettent-ils des couleurs sur leur visage ?
- Cela veux dire, mon petit, qu'ils se préparent à la guerre...
Dix minutes après, le petit entre dans la chambre à coucher et voit sa maman en train de se maquiller.
Alors, il revient vers son papa en courant...
- Papa, papa !!
Maman se prépare à te déclarer la guerre !!!



- On se tracasse moins, avec les années, dit une mère de famille.
Je me rappelle, quand mon aîné était tout petit, au premier éternuement, je 1'embarquais dans ma voiture pour le faire examiner par le pédiatre.
Alors que, lorsque j'ai vu mon dernier, qui est le huitième de la série, avaler une pièce de 5 F, je me suis contentée de lui dire :
« Quand tu seras grand, c'est autant de moins que tu auras sur ton argent de poche.
»



Un soir, dans un petit pavillon au bord de la Seine, un adolescent a une discussion orageuse avec ses parents.
A la fin, fou de colère, il conclut:
- Je vais prendre la barque et ramer, ramer, ramer jusqu'au Havre.
Et là, je me ferai engager sur un cargo pour gagner l'Amérique du Sud. Dans la nuit, le garçon saute dans la barque sans se rendre compte qu'elle est fixée à un poteau par une corde d'une centaine de mètres. Toute la nuit, comme il l'a dit, il rame, il rame, il rame. A l'aube, sa mère, inquiète, vient sur la berge et elle l'aperçoit.
dans la barque, à cent mètres du rivage. Elle appelle - Guillaume !
- Tiens, dit le fugueur, qui peut donc bien me connaître au Havre ?



Mots d'enfants L'institutrice à un petit garçon:
- Dis-moi, c'est ta grand-mère qui t'a amené à l'école aujourd'hui?
- Oui madame.
Elle reste avec nous pour la Noël - Ah oui, c'est bien ça.
Et où est-ce qu'elle habite quand elle n'est pas à ta maison?
- À l'aéroport...
C'est toujours là qu'on va la chercher.



- Maman, annonce une gamine de treize ans à son actrice de mère, ça y est !
Je suis une femme.
- Mon Dieu , s'écrie la vedette, bouleversée, tu as eu tes premières règles ?
- Non.
Mais j'ai décidé, dorénavant, de me maquiller, comme toi, au lieu de me débarbouiller.






Partenaires

Rigoler.com
Humourzone.com
Diplomes.org
Sexyfunnies.com
Gagonline.com
La boutique aux gadgets
Votre passeport sur le net
Astro-France
Toutsurlacuisine

Sonneries GSM
Affiliations
Internet 
 Cegetel adsl 
  Alice ADSL  
Feminin 
 femmesplus.com 
Rencontres 
  meetic  
Location De DVDs 
 Locafilm 
Cadeaux 
 Florajet.com 
 
Copyright © 1999 - 2006, © blagues.info - All Rights Reserved.