www.blagues.info/imode/
Nos bonnes blagues
CatégoriesPages
Arts[2]
Religion[11]
Scientifiques[4]
Darwinawards[2]
Espace-extraterrestres[1]
Hygiene[3]
Courtes[9]
Naissance-enfance[20]
Nationalites[2]
Restaurants[3]
Absurdes[6]
Juives[8]
Ecrivains[2]
Corses-basques-bretons[5]
Avocats[2]
Non-sens[3]
Belges[18]
Travail[2]
Contrepeteries[12]
Sexe[6]
Sport[3]
Ignobles[42]
Pensees-devises[8]
Ethiopiens[1]
Ecole[9]
Argent[5]
Betisiers_divers[10]
Administration[4]
Ta_mere[3]
Internet-microsoft[13]
Charades-combles[6]
Gays[8]
Anti-femmes[5]
Boisson[13]
Psychiatres-fous[9]
Animaux-divers[46]
Carambar[24]
Anti-hommes[21]
Campagne[2]
Couples_mariage[21]
Medecine[10]
Musique-musiciens[9]
Gastronomie[4]
Commerce[3]
Auto-moto[3]
Devinettes[22]
Toto[4]
Ampoules[3]
Belles-meres[2]
Professions[1]
Divers[51]
Acronymes[4]
Contes-de-fees[4]
Blondes[7]
Actualite-potins[8]
Vacances_fetes[2]
Fumeurs[2]
Humoristes[6]
Contraception[3]
Quebecoises[3]
Catégorie : Ecrivains
Page 2
Un poète d'avant-garde dit à un libraire:
- Par négligence, dans mon dernier poème, j'ai terminé un vers par citrouille et le suivant par andouille.
Pour éviter, à l'avenir, de telles négligences, j'aurais besoin d'un livre, mais je ne sais pas si ça existe ; un dictionnaire des mots qui ne riment absolument pas.



Un auteur mécontent téléphone à un éditeur .
- Vous m'avez retourné le manuscrit de mon livre, Comment gagner facilement dix millions.
Or, j'ai constaté que vous ne l'aviez même pas feuilleté.
- En effet.
Son titre a suffi pour que je me rende compte qu'il s'agissait d'une escroquerie.
Si vous saviez vraiment comment on peut facilement gagner dix millions, vous seriez, en ce moment, en train de dépenser cette somme, sur votre yacht, à Tahiti, avec deux ou trois belles pépées, au lieu de perdre votre temps à taper sur votre Macintosh un misérable bouquin qui, dans le meilleur des cas, à 10% de droits d'auteur, peut vous rapporter 200 000F.



Dans son discours de réception à l'Académie française, un célèbre poète assure avec force:
- La poésie !
Il n'y a que cela, pour toucher le coeur des femmes.
Ainsi, lorsque j'ai fait mon service militaire, à huit cents kilomètres de mon village natal, j'avais laissé au pays ma fiancée que j'adorais.
Dix-huit mois durant, car, à l'époque, on restait dix-huit mois sous les drapeaux, j'ai envoyé, chaque jour, à ma fiancée, un poème spécialement écrit à son intention. Plus de cinq cents lettres au total.
Eh bien, quand je suis revenu, enfin rendu à la vie civile - elle avait épousé le facteur.



- Quel est, demande un journaliste à un écrivain chenu, qui vient d'être élu à l'Académie française, le livre qui a le plus contribué à votre éducation?
- Sans aucun doute la Géographie Universelle en six volumes d'Elisée Reclus.
- Etant enfant, vous vous passionniez pour la géographie ?
- C'est surtout qu'en empilant ces six gros bouquins et en grimpant dessus, j'arrivais juste à hauteur du vasistas de ma mansarde, par lequel je pouvais observer, des soirées entières, la vendeuse de la charcuterie, qui recevait, chaque soir, dans sa chambre, un nouvel amant.



Une jeune femme entre dans une librairie et demande à la vendeuse:
- Pourriez-vous nm'expliquer pourquoi ces deux livres d'Agatha Christie, d'un nombre de pages rigoureusement identique, sont vendus l'un 40F.
et l'autre 80 F.?
- C'est que, répond la vendeuse, dans le premier il n'y a que trois cadavres alors qu'il y en a six dans le second.



- C'est quand même incroyable, gémit un poète :
j'ai la tête pleine de rimes plus riches les unes que les autres et je n'arrive pas à mettre la main sur une seule cassette pour noter ce qui aurait été mon chef-d'oeuvre, sur mon magnétophone portatif !



Un éditeur dit au jeune écrivain qui lui a soumis sa première oeuvre.
- Votre roman est écrit dans un style ordurier qui fait encore ressortir le côté sordide de l'histoire.
Je pense qu'il a les meilleurs atouts pour atteindre les cent mille.
Cher auteur, voici votre contrat.



Un éditeur reçoit une dame d'une cinquantaine d'années qui lui a soumis le manuscrit d'un roman.
- Nous allons publier votre oeuvre, lui annonce-t-il.
Pour séduire les téléspectateurs, je vais charger mon directeur artistique de réaliser une couverture aussi sexy que possible.
Dans le même ordre d'idées, puis-je vous suggérer, avant sa parution, au cas où vous passeriez à la télévision, de procéder à un lifting ?



Dans une petite ville de province, un romancier est venu donner une conférence sur l'art d'écrire:
- Mesdames, messieurs, annonce l'organisateur de la conférence, Alfred Bandouillard est un écrivain suffisamment célèbre, dans le monde entier, pour que je n'aie pas besoin de vous le présenter.
Toutefois, étant donné que, manifestement, la plupart d'entre vous n'en ont jamais entendu parler,je vais vous le présenter quand même...



Un éditeur et un auteur cherchent quel texte croustillant ils pourraient mettre sur la bande d'un roman pornographique, particulièrement gratiné. Après une heure de recherches infructueuses, l'éditeur suggère:
- Et pourquoi pas, tout simplement :
BANDE ?



Chez un libraire, un adolescent tient à la main le numéro un d'Hara-Kiri.
- C'est une pièce rarissime que les amateurs s'arrachent à prix d'or, lui dit le marchand.
Je vous le laisse à 8 000 F.
- Mais...j'ai retrouvé ça au grenier.
C'est mon père qui avait dû l'acheter et je voulais vous le vendre.
- Ah !
fait le marchand, d'un air dégoûté.
Il n'y a pas de demande, pour ce genre de vieillerie.
Je vous en donne 200 F.



Un romancier fort prétentieux découvre avec beaucoup de chagrin, chez un bouquiniste, un exemplaire de sa dernière oeuvre sur la page de garde duquel il s'est fendu d'une de ces dédicaces-fleuves dont il a le secret. Piqué au vif, il constate que le marchand en réclame un prix ridicule.
- Trente francs pour un si beau livre, lui dit-il, ce n'est vraiment pas cher.
- Oh !
fait le bouquiniste, le livre lui-même ne vaut déjà pas un clou.
Mais, en plus, il y a un imbécile qui s'est amusé à gribouiller dessus !.



- J'ai besoin de place, dit un homme à sa femme :
je vais donner aux Compagnons d'Emmaüs, tous ces bouquins, qui encombrent la bibliothèque.
- Mais...
tu n'en as pas lu un sur dix.
- C'est vrai.
Mais il me faut un endroit pour ranger toutes les vidéo-cassettes que j'enregistre - en sachant bien que ce sera beau si, au fil des années, j'en regarde une sur cent.



Un étudiant décroche le téléphone.
- C'est pour toi, dit-il, à son camarade de chambre.
- Qui est-ce ?
- La bibliothèque municipale.
Ils signalent qu'on est déjà mercredi et, qu'après l'avoir empruntée pour le week-end, tu as deux jours de retard pour rendre la bibliothécaire.



Un poète supplie:
- O ma Muse, inspire-moi.
- Je veux bien, lui répond une belle jeune femme, soudainement apparue, mais je tiens, auparavant, à bien te rappeler une chose :
le recueil que je t'ai inspiré l'an passé ne s'est pas vendu à plus de douze exemplaires.



Alors que sa dernière oeuvre était déjà à l'impression, une romancière va trouver son éditeur .
- Je voudrais, lui dit-elle, ajouter à mon histoire une scène d'amour brûlante.
- Mais, objecte l'éditeur, cela va retarder la parution d'environ neuf mois.
- Oh !
s'écrie-t-elle, je connais le délai.
J'ai déjà cinq enfants.



Un médiocre écrivain raconte:
- Désormais, j'ai la satisfaction de savoir que ce que j'écris est lu avec infiniment d'attention.
- Vous faites toujours des romans ?
- Non.
Je rédige les menus d'un grand restaurant.



Un éditeur demande à sa chargée de presse:
- Ça s'est bien passé, la signature de notre nouveau Manuel pour vaincre la timidité ?
- Hélas !
non !
L'auteur a été tellement effrayé par la foule qui entourait le stand qu'il s'est enfui à toutes jambes, avant d'en dédicacer un seul exemplaire.



- Quel est, demande-t-on à un célèbre écrivain, l'histoire la plus fantastique que vous ayez jamais écrite ?
- Oh !
cela se passait dans un hôpital.
Un malade appuyait sur la sonnette d'alarme et, instantanément, apparaissait une infirmière.



- Je vous offre 200000F d'à-valoir, dit un éditeur à un chercheur qui vient d'obtenir le Prix Nobel de physique, pour votre autobiographie.
- Mais, proteste le lauréat, ma vie est sans intérêt.
- Vous croyez cela mais, quand un de mes meilleurs rewriters aura mis en forme vos souvenirs, d'après vos confidences, votre vie vous paraîtra si excitante, que vous regretterez de ne pas l'avoir vécue.




1 2


Partenaires

Rigoler.com
Humourzone.com
Diplomes.org
Sexyfunnies.com
Gagonline.com
La boutique aux gadgets
Votre passeport sur le net
Astro-France
Toutsurlacuisine

Sonneries GSM
Affiliations
Internet 
 Cegetel adsl 
  Alice ADSL  
Feminin 
 femmesplus.com 
Rencontres 
  meetic  
Location De DVDs 
 Locafilm 
Cadeaux 
 Florajet.com 
 
Copyright © 1999 - 2006, © blagues.info - All Rights Reserved.