www.blagues.info/imode/
Nos bonnes blagues
CatégoriesPages
Arts[2]
Religion[11]
Scientifiques[4]
Darwinawards[2]
Espace-extraterrestres[1]
Hygiene[3]
Courtes[9]
Naissance-enfance[20]
Nationalites[2]
Restaurants[3]
Absurdes[6]
Juives[8]
Ecrivains[2]
Corses-basques-bretons[5]
Avocats[2]
Non-sens[3]
Belges[18]
Travail[2]
Contrepeteries[12]
Sexe[6]
Sport[3]
Ignobles[42]
Pensees-devises[8]
Ethiopiens[1]
Ecole[9]
Argent[5]
Betisiers_divers[10]
Administration[4]
Ta_mere[3]
Internet-microsoft[13]
Charades-combles[6]
Gays[8]
Anti-femmes[5]
Boisson[13]
Psychiatres-fous[9]
Animaux-divers[46]
Carambar[24]
Anti-hommes[21]
Campagne[2]
Couples_mariage[21]
Medecine[10]
Musique-musiciens[9]
Gastronomie[4]
Commerce[3]
Auto-moto[3]
Devinettes[22]
Toto[4]
Ampoules[3]
Belles-meres[2]
Professions[1]
Divers[51]
Acronymes[4]
Contes-de-fees[4]
Blondes[7]
Actualite-potins[8]
Vacances_fetes[2]
Fumeurs[2]
Humoristes[6]
Contraception[3]
Quebecoises[3]
Catégorie : Administration
Page 2
Un expert japonais, un expert hollandais et un expert français discutent au sujet du lait.
Le Japonais préfère le lait de soja parce que c'est plus sain.
Le Hollandais préfère le lait cru parce qu'il vient directement avec les énergies de la vache.
Le Français dit qu'il préfère le lait de femme.
Les deux autres lui demandent pourquoi.
Il répond:
Moi, c'est à cause de l'emballage!



- Tu connais, demande un chef d'entreprise à un ami, la différence entre ma nouvelle secrétaire et l'administration des impôts ?
- Non.
- L'administration des impôts vous suce jusqu'à l'os.



Il est 8h00 le matin.
Une R5 des ponts et chaussées s'arrête sur une petite route de campagne suivie de peu par une fourgonnette.
5 types descendent du fourgon et l'un d'eux s'adresse au chef dans la R5:
- Chef, on a oublié de prendre les pelles !!!
- Vous faites chier les gars...
Attendez je téléphone au dépôt!
Le chef prend son combiné dans la voiture.
- Allô?
Marcel?
Dis donc il te reste des pelles au dépôt?
- Oui, répond le gars à l'autre bout du fil, il t'en faut combien?
Alors le chef se retourne vers ceux du fourgon.
- Combien vous êtes?
- Cinq, répondent les autres.
- Cinq, reprend le chef au téléphone.
- OK, lui dit le gars du dépôt, tu les auras cet après-midi.
- OK salut!
, et il raccroche. Le chef se tourne à nouveau vers les gars:
- C'est bon, on aura cinq pelles cet après-midi!
- Ben chef?
, qu'est ce qu'on fait en attendant?
- Je sais pas moi, appuyez vous sur autre chose!!!!



- Moi, confie un monsieur à un consommateur qui prend un verre à côté de lui, dans un bar, je ne crois que la moitié de ce qu'on me dit.
- Vraiment !
Et quelle est votre profession .
- Psychanalyste.
- Ah !
Eh bien, moi, c'est tout le contraire :
je crois toujours le double de ce qu'on me raconte.
- Quelle est donc votre profession ?
- Inspecteur des contributions.



Vous savez pourquoi dans les couloirs des batiments administratifs il y a une ligne blanche au milieu ?
- Pour ne pas que ceux qui arrivent en retard ne gênent pas ceux qui partent en avance



C'est un chef de service de la fonction publique qui convoque 3 employés dans son bureau:
- Si je vous ai réunis aujourd'hui, c'est que j'ai l'intention de prendre l'un de vous comme chef de service adjoint.
Il me faut un homme qui ait de l'étoffe pour me seconder!
Voyons voir... S'adressant au 1er de ces messieurs:
- Vous Gérard, ça n'est pas possible!
Vous m'êtes trop utile à votre poste actuel.
Si vous l'abandonniez, la boite coulerait!
S'adressant au 2ème:
- C'est pareil avec vous Michel!
Si je vous retire de votre poste actuel, c'en est fini de notre entreprise!
Alors il se retourne vers le troisième:
- Ah mais vous , par contre, je peux vous prendre avec moi.
- Quoi!!
s'écrient les 2 autres.
Pas lui!
Il est si bête qu'il ne sait même pas quel jour on est!
- Mais si, il sait.
Hein, mon petit François, que vous savez qu'on est Jeudi?
- Mais Chef!
Dirent les 2 autres en choeur, on est Mardi aujourd'hui...



Le même superexpert UIT est au Brésil.
Il écoute le discours du nouveau candidat à la Présidence.
Le type crie:
J'ai un programme social pour le peuple!
Automatiquement, la foule se met à scander:
Oui, programme social!
Programme social...!
Le politicien continue:
Je vais m'occuper de la redistribution du revenu national à tous!
La foule reprend en choeur:
Oui, redistribution, redistribution...!
Je vais m'efforcer de faire en sorte qu'il n'y ait plus d'impôts directs!
Oui, plus d'impôts, plus d'impôts...!
Il y aura du travail pour tout le monde, mais à l'usine, s'il vous plaît pas de samba!
La foule reprend:
Oui, du travail, pas de samba!
Du travail, pas de samba!...
Et au bout d'un moment tous les gens se mettent à scander ce slogan en dansant la samba!



La gardienne de l'immeuble frappe à la porte d'un de ses locataires.
- Bonjour, monsieur Guillot.
Tenez, voici une lettre pour vous.
C'est de votre femme, qui est en vacances à Audierne, avec vos enfants. Sans illusion, l'homme répond:
- Je n'ai pas mes lunettes sous la main.
Vous qui l'avez déjà sûrement lue, cette lettre, dites-moi :
comment va-t-elle, ma femme ?



- Qu'est-ce que vous fabriquez, à reluquer par cette fenêtre du rez-de-chaussée ?
demande un policier à un facteur.
- J'apporte un colis recommandé à la belle blonde qui occupe cet appartement.
- Et alors ?
- Eh bien, comme d'habitude, j'attends qu'elle soit sous la douche pour sonner, afin de le lui remettre.



Un garçon de café a été sacré champion du monde des presseurs de citrons.
Un jour où il en a pressé un jusqu'à la dernière goutte, un client lui dit:
- Je vous parie 500 F.
que je fais mieux que vous.
- Pari tenu. L'homme saisit l'écorce du citron entre le pouce et l'index et, sous les applaudissements de l'assistance, il en tire encore un demi-verre de jus.
- Ça alors, fait le garçon, éberlué, vous êtes sans doute un confrère ?
- Moi, pas du tout :
je suis percepteur !



- Je propose, dit le président de la Ligue des contribuables, d'ériger, dans chaque commune de France, une statue du ministre de l'Economie et des Finances.
Elle aurait une triple utilité :
donner de l'ombre en été, constituer un abri contre le vent , en hiver.
Et, en toute saison, elle permettrait aux pigeons de s'exprimer en notre nom.



- Et maintenant, le gouvernement institue une taxe sur les employés de maison, rugit un industriel.
Cela va nous forcer à réduire notre train de vie. Chérie, si tu apprenais à cuisiner, on pourrait renvoyer la cuisinière.
- Bonne idée, approuve sa femme.
Toi, de ton côté, apprends donc à faire l'amour, et on pourra renvoyer le chauffeur.



Le ministre de l'Equipement fait une communication au conseil des ministres:
- Il importe d'augmenter considérablement les taxes sur l'essence.
- A quelle fin ?
- Eh bien quand, par ces taxes, nous aurons à moitié dépouillé les automobilistes, nous pourrons construire davantage de postes de péage, pour finir de soutirer leur argent.



Le metteur en scène s'extasie:
- Vous êtes une tragédienne née !
Comment avez-vous appris à pleurer ainsi, en bouleversant les spectateurs par vos cris ?
- Eh bien, j'ai été longtemps mariée à un petit commerçant.
Et c'est toujours moi qui allais discuter de son forfait avec l'inspecteur des contributions.



Un avocat défend sa cliente, une très jolie femme.
Faut d'arguments, il termine ainsi sa plaidoirie:
Monsieur le Président, Messieurs les jurés, vous vous trouvez devant un seul choix:
ou mettre cette femme dans une cellule de prison sale, sombre et humide ou la laisser rentrer chez elle, 18 rue de la Reine, escalier B, 6e étage, porte de droite, téléphone 46 38 40 00.
Messieurs, à vous de juger!



Une dame dit à son mari, d'un ton sans réplique, par un temps de pluie épouvantable:
- Gustave, va me poster cette lettre.
- Mais, objecte-t-il, plaintivement, il fait un temps à ne pas mettre un chien dehors.
- Ah !
mais aussi, je t'interdis bien d'emmener le chien avec toi.



Pourquoi le nombre de cas de SIDA chez les fonctionnaires est très faible ?
Parce que chez les fonctionnaires, il y a 80 % de branleurs et 20 % de lèche-culs.



Une belle secrétaire déprimée monte à la cafétéria du 15e étage de la tour de l'UIT et saute dans le vide.
Au 11e, une main l'attrape et la retient.
C'est un directeur, qui lui demande de le caresser.
Offusquée, la fille refuse.
Le type dit:
Bon, alors salut!
Et il la lâche.
Au 8e, une autre main l'arrête:
c'est M.
Barboux, qui lui propose la même chose. De nouveau, la fille refuse:
Non!
Et elle continue à tomber...
Au 4e étage, une main l'arrête in extremis.
La fille commence à avoir peur de s'écraser et dit au type:
OK, je suis d'accord pour vous faire tout ce que vous voulez!
Le type répond:
Tu es une salope!
Et il la lâche!



Au cours d'un dîner-débat, le ministre des Finances est interrogé par un étudiant:
- Monsieur le ministre, comment pourrais-je me lancer dans la politique ?
- D'où vient votre argent de poche ?
questionne le ministre.
- Heu...
C'est mon père qui me l'envoie.
- Alors, rassurez-vous.
Dès l'instant où vous dépensez de l'argent qui n'est pas à vous, vous êtes dans la politique.



- Papa, demande un petit garçon, qu'est-ce que c'est une banque ?
- C'est un endroit où l'on dépose, pendant quelque temps, l'argent qu'on a gagné, en attendant de le verser au percepteur.




1 2 3 4


Partenaires

Rigoler.com
Humourzone.com
Diplomes.org
Sexyfunnies.com
Gagonline.com
La boutique aux gadgets
Votre passeport sur le net
Astro-France
Toutsurlacuisine

Sonneries GSM
Affiliations
Internet 
 Cegetel adsl 
  Alice ADSL  
Feminin 
 femmesplus.com 
Rencontres 
  meetic  
Location De DVDs 
 Locafilm 
Cadeaux 
 Florajet.com 
 
Copyright © 1999 - 2006, © blagues.info - All Rights Reserved.