www.blagues.info/imode/
Nos bonnes blagues
CatégoriesPages
Arts[2]
Religion[11]
Scientifiques[4]
Darwinawards[2]
Espace-extraterrestres[1]
Hygiene[3]
Courtes[9]
Naissance-enfance[20]
Nationalites[2]
Restaurants[3]
Absurdes[6]
Juives[8]
Ecrivains[2]
Corses-basques-bretons[5]
Avocats[2]
Non-sens[3]
Belges[18]
Travail[2]
Contrepeteries[12]
Sexe[6]
Sport[3]
Ignobles[42]
Pensees-devises[8]
Ethiopiens[1]
Ecole[9]
Argent[5]
Betisiers_divers[10]
Administration[4]
Ta_mere[3]
Internet-microsoft[13]
Charades-combles[6]
Gays[8]
Anti-femmes[5]
Boisson[13]
Psychiatres-fous[9]
Animaux-divers[46]
Carambar[24]
Anti-hommes[21]
Campagne[2]
Couples_mariage[21]
Medecine[10]
Musique-musiciens[9]
Gastronomie[4]
Commerce[3]
Auto-moto[3]
Devinettes[22]
Toto[4]
Ampoules[3]
Belles-meres[2]
Professions[1]
Divers[51]
Acronymes[4]
Contes-de-fees[4]
Blondes[7]
Actualite-potins[8]
Vacances_fetes[2]
Fumeurs[2]
Humoristes[6]
Contraception[3]
Quebecoises[3]
Catégorie : Naissance-enfance
Page 11
Extrait de la lettre d'une mère d'élève à l'instituteur:
Déjà que mon fils a bien du mal à se laver, pourquoi lui avez-vous raconté que Marat est mort dans sa baignoire?



- L'esprit d'un adolescent, explique le pédiatre à une mère inquiète, est exactement comparable à une maison dans laquelle les déménageurs ont déposé ce qui était dans votre précédent logement.
Tout y est de ce qui rendra heureuse votre vie pendant les prochaines années.
Il reste juste à mettre tout cela en ordre.



Une femme d'une petite ville de campagne rentre tranquillement chez elle après avoir accouché d'un magnifique bébé.
Alors qu'elle prépare un biberon de lait pour son enfant, le boucher ambulant vient sonner à sa porte.
- Bonjour madame, ça y est vous voilà de retour avec votre bébé !
Ma foi, il me paraît bien portant ce petit bonhomme !
- En effet, répond la maman, il pèse 2,8 Kg.
- Oh, ça m'étonnerait, répond le boucher ; il pèse 2,5 Kg votre enfant.
La maman, quelque peu énervée, répond au boucher:
- Je viens de le peser et je peux vous assurer qu'il pèse 2,8 Kg !
Le boucher appelle alors son apprenti et lui demande d'aller peser le bébé sur leur balance, dans le camion.
Au bout de 10 minutes, l'apprenti revient et annonce fièrement:
- Vous avez raison patron, désossé, il pèse 2,5 Kg !



Le papa d'un enfant d'un an rentre chez lui, un soir:
- Ah !
chéri, lui dit sa femme, quelle journée !
Figure-toi que, ce matin, notre petit Antoine a eu sa première dent.
- Formidable !
- Attends !
Dans l'après-midi, il a fait ses premiers pas.
- Merveilleux !
- Ce n'est pas tout.
Il s'est pris les pieds dans le tapis et, en tombant sur son jouet à traîner, il a cassé sa dent:
- Ça, c'est bête !
- C'est alors qu'il a prononcé son premier mot. Le père s'écrie:
- Merde !
- En effet:
Mais comment le sais-tu ?



Une maman, qui est allée faire des courses, téléphone à son petit garçon.
- Tout s'est bien passé, en mon absence ?
- Très bien.
Sauf que papa était en retard pour partir au bureau et, en descendant l'escalier, il s'est aperçu que j'avais laissé mes patins à roulettes sur une marche.
- Il a dû te mettre une bonne fessée.
- Non.
Mais il le fera sûrement quand il sortira de l'hôpital où l'ambulance l'a emmené pour lui soigner ses deux bras et sa jambe fracturés.



- Pourquoi, s'écrie, en soupirant, un père de famille, de nos jours, les jeunes font-ils si peu d'efforts pour comprendre leurs aînés ?
- Excuse-moi, papa, dit sa grande fille, mais je ne comprends pas un seul mot de ce que tu racontes.



En plein désert d'Arabie, les enfants d'un émir s'écrient, ravis:
- Qu'est-ce qu'on va s'amuser !
Papa vient de nous faire installer un bac à sable !



Dis, maman, les olives noires, elles ont des pattes?
Mais non, voyons!
Alors j'ai dû manger un cafard!



Une petite fille entre dans une boulangerie et demande au boulanger:
- Gnonbour Bonfieur !
Gne boudrais un gnateau d'abiversaire pnour ma gnsoeur.
Le boulanger un peu surpris répète:
- Pardon, tu voudrais un gâteau d'anniversaire pour ta soeur ?
La fillette répond:
- Boui, gnavec un mot gndessus.
- Avec un mot dessus, fait le boulanger, comme par exemple bon anniversaire et le prénom de ta soeur ?
- Gnoui, s'il gnou plaît.
- Très bien, fait le boulanger.
Est-ce que tu peux me donner son prénom ?
- Gnelle s'appnelle Plumelle.
- Plumelle ?
C'est très joli ça, dis-moi, comme prénom ; d'où est-ce que ça vient ?
- Gn'est parce que qnand gnelle était pnetite, gnune plume gnest tombnée gnsur son bnerceau.
- Oh, mais c'est une jolie histoire que tu me racontes là !
Et toi, comment t'appelles-tu ?
- Poutrelle...



Luc répond à une question sur son cahier à son devoir:
- Qu'est-ce qui vous a le plus frappé ces derniers temps ?
Et il écrit:
- La main de ma mère, quand elle a vu mon classement.



A l'école, la maîtresse demande aux élèves de raconter un événement inhabituel qui leur est arrivé récemment. Plus tard, elle demande à quelques élèves de lire leur texte. Toto se lève et commence:
- La semaine dernière, papa est tombé dans le puits, au fond du jardin.
- Doux Jésus !
S'exclame la maîtresse.
Il va bien, au moins ?
- Je suppose, répond Toto.
- Il a arrêté d'appeler à l'aide hier.



Un petit homme, d'aspect timide, vient voir un médecin et lui dit:
- Je suis marié depuis sept ans et ma femme et moi n'avons toujours pas d'enfant.
Je crains fort d'être incapable de procréer:
- Nous allons voir cela, fait le toubib.
Montrez-moi vos organes génitaux.
- Voilà, docteur, dit le petit homme, en tirant la langue.



A une mère de quatre garnements, qui vient le consulter, une fois de plus, le pédiatre déclare:
- Cette fois, marche arrière, toute !
A présent, ce sont vos enfants qui vont prendre des calmants et vous, je vais vous doper aux vitamines.



Un femelle kangourou fait des bons dans la campagne.
Tout à coup, elle s'arrête pour se gratter le ventre, puis repart en sautillant, s'arrête de nouveau, se gratte, repart, avant de s'arrêter encore. Furieuse, elle sort un petit de sa poche et lui administre une fessée en disant:
- Ça t'apprendra à manger des biscuits au lit



Un petit garçon demande à sa mère:
Maman, quand je dormais dans ton ventre, j'étais tout nu ou en pyjama?



C'est le petit Alexandre qui accompagne son papa à la pêche par un bel après-midi de juillet. Alors qu'ils attendent que ça morde, Toto demande:
- Dis papa, comment ça se fait que les barques flottent sur l'eau au lieu de couler?
Et le père répond:
- Oh ça j'en sais rien Alexandre... Un peu plus tard, il revient à la charge:
- Dis papa, comment font les poissons pour respirer sous l'eau?
- Oh ça je ne sais pas fils... Encore un peu plus tard:
- Dis papa, pourquoi le ciel est bleu?
- Aucune idée Alex. Encore plus tard, il demande encore:
- Papa, ça ne t'embête pas si je te pose toutes ces questions?
- Bien sûr que non garçon:
si tu ne posais aucune question, tu n'apprendrais jamais rien!



Maman, demande un petit garçon, quand on est grand, on peut faire tout ce qu'on veut?
Bien sûr, mon chéri.
Alors, Papa, quand est-ce qu'il sera grand?



Une future maman demande au médecin accoucheur.
- Quelle position devrai-je adopter pour donner naissance à mon bébé ?
- La même, dit-il, que vous aviez quand il a été conçu.
- Alors, fait la pauvre femme, en blêmissant, il va falloir que je reste pendant une demi-heure, debout devant la porte d'entrée avec la clé de la serrure enfoncée dans le derrière ?



Toto revient de l'école et annonce tout fier:
On a fait une compo de sciences naturelles.
La maîtresse a demandé combien de pattes a une vache.
J'ai dit trois et je suis premier!
Mais comment est-ce possible, demande sa mère?
Toto répond:
Parce que tous les autres avaient dit deux!



Une mère de famille sursaute en entendant sa fillette qui joue avec sa poupée, lancer un horrible gros mot.
- Où as-tu appris cela ?
hurle-t-elle.
- C'est...
à l'école, explique la gamine, qui éclate en sanglots...
Une fille de ma classe, Bernadette Legras, en dit toute la journée, alors, nous, forcément, on l'imite. La mère, le lendemain matin, accompagne sa fillette à l'école et elle arrête au passage la Bernadette en question:
- C'est toi, fait-elle, en la saisissant par le col de son manteau, qui n'arrête pas de dire des gros mots ?
- Oh !
madame, minaude Bernadette Legras, vous commettez une abominable erreur.
Je puis vous donner ma parole que jamais, au grand jamais, une grossièreté n'a effleuré mes lèvres et je serais curieuse de savoir quI a pu me noircir ainsi, à vos yeux, en répandant une telle calomnie.
- C'est mon petit doigt qui me l'a dit.
- Eh bien, rugit la jeune Bernadette, votre espèce de saloperie de petit doigt merdeux, vous voulez que je vous dise ou vous pouvez vous le foutre !






Partenaires

Rigoler.com
Humourzone.com
Diplomes.org
Sexyfunnies.com
Gagonline.com
La boutique aux gadgets
Votre passeport sur le net
Astro-France
Toutsurlacuisine

Sonneries GSM
Affiliations
Internet 
 Cegetel adsl 
  Alice ADSL  
Feminin 
 femmesplus.com 
Rencontres 
  meetic  
Location De DVDs 
 Locafilm 
Cadeaux 
 Florajet.com 
 
Copyright © 1999 - 2006, © blagues.info - All Rights Reserved.