www.blagues.info/imode/
Nos bonnes blagues
CatégoriesPages
Arts[2]
Religion[11]
Scientifiques[4]
Darwinawards[2]
Espace-extraterrestres[1]
Hygiene[3]
Courtes[9]
Naissance-enfance[20]
Nationalites[2]
Restaurants[3]
Absurdes[6]
Juives[8]
Ecrivains[2]
Corses-basques-bretons[5]
Avocats[2]
Non-sens[3]
Belges[18]
Travail[2]
Contrepeteries[12]
Sexe[6]
Sport[3]
Ignobles[42]
Pensees-devises[8]
Ethiopiens[1]
Ecole[9]
Argent[5]
Betisiers_divers[10]
Administration[4]
Ta_mere[3]
Internet-microsoft[13]
Charades-combles[6]
Gays[8]
Anti-femmes[5]
Boisson[13]
Psychiatres-fous[9]
Animaux-divers[46]
Carambar[24]
Anti-hommes[21]
Campagne[2]
Couples_mariage[21]
Medecine[10]
Musique-musiciens[9]
Gastronomie[4]
Commerce[3]
Auto-moto[3]
Devinettes[22]
Toto[4]
Ampoules[3]
Belles-meres[2]
Professions[1]
Divers[51]
Acronymes[4]
Contes-de-fees[4]
Blondes[7]
Actualite-potins[8]
Vacances_fetes[2]
Fumeurs[2]
Humoristes[6]
Contraception[3]
Quebecoises[3]
Catégorie : Campagne
Page 1
C'est un fermier qui se retrouve à l'hôpital avec une jambe cassée. L'interne de garde lui demande: " Comment est-ce arrivé? " Le fermier commence: " Eh bien, c'était il y a 25 ans... " L'interne l'interrompt: " Ne me racontez pas votre vie: Dites-moi simplement comment vous vous êtes cassé la jambe ce matin! " Le fermier répond: " Comme je vous le disais, il y a 25 ans, je travaillais comme journalier dans une ferme de la région. C'était ma première nuit sur place, et juste après que je sois couché, la fille du fermier (une superbe créature) est entrée dans ma chambre. Elle m'a demandé si je n'avais besoin de rien. je lui ai répondu " Non non, tout va bien ". Puis elle a encore demandé " Vous êtes vraiment sûr qu'il n'y a rien que je puisse faire pour vous? ", et là je lui ai répondu " Non , non, je vous remercie " L'interne reprend la parole et demande: " Mais je ne vois pas très bien ce que cette histoire a à voir avec votre jambe? " Et le fermier répond: " Bien, c'est que ce matin, alors que je réparais mon toit, j'ai finalement compris ce qu'elle avait voulu dire... et je suis tombé par terre! "




Eugène un vieux paysan gagne à la loterie et tout content va au bar fêter ça avec ses copains. Il leur dit : " Allez tournée générale ! " Et puis demande à ses amis : " J'aimerai faire un cadeau à ma femme mais je n'ai pas d'idée. " " Offre-lui une télévision couleur " " Oh mais elle en a déjà une. " " Eh bien une machine à laver alors. " " Oh mais elle en a déjà une aussi. " " Je sais, offre lui un balai à chiotte, tu verras c'est bien pratique. " " Oh bien oui c'est une bonne idée car elle n'en a pas. " Eugène quitte le bar et va acheter son balai et l'offre à sa femme. Quelques jours plus tard, les amis d'Eugène lui demandent : " Alors ta femme était contente de son cadeau ? " " Oui elle était contente de son balai elle s'en est servie trois jours mais finalement elle est revenue au papier elle trouve ça plus pratique!!! "




Cela se passe dans un petit village de la Flandre profonde. Marietje Vanachterthoekske est la doyenne du village et vit dans sa petite maison tout au bout du village, avec son vieux bouc bien aimé, vestige de son ancien troupeau. Or, un jour d'hiver, Marietje se rend compte que son bouc a pris froid et tousse affreusement. Complètement paniquée, elle appelle le vétérinaire du coin pour une consultation. Le vétérinaire examine donc le bouc et dit à Marietje: Ben voilà, ton bouc a une bronchite aiguë et il faudrait absolument qu'il soit continuellement tenu au chaud. Or je vois qu'il est dans ton étable non chauffée. Il faut absolument que tu trouves une solution. Mais Marietje n'est pas très riche, et elle ne peut pas se permettre de chauffer l'étable, ni de chauffer rien du tout pendant la nuit. Elle répond donc au vétérinaire: Bon, pendant la journée, je le garderai dans la cuisine, mais je ne sais pas ce que je vais faire pour la nuit.... Je ne vois qu'une solution: Il viendra dormir dans mon lit, ainsi il sera bien au chaud. Le vétérinaire: "Oui Marietje, c'est une solution, mais ... et l'odeur ? " Marietje réfléchit quelques instants puis: Ha, tant pis, ... IL n'aura qu'à s'habituer !




Un fermier américain vient de perdre son valeureux coq. Il se rend alors au marché mais arrive un peu tard, malheureusement. Il commence à regarder les coqs qui restent mais il n'y en a plus qu'un, maigrichon, à demi affalé sur le bord de sa cage. Il s'avance vers le propriétaire et lui demande:
- Combien vous demandez pour le coq?
- 500$ - 500$!!!! Êtes-vous malade??
- Ho là, attention l'ami. Ce coq est l'un des plus grand spécimen de son espèce. Ce qu'il est capable de faire à vos poules, aucun coq n'est capable de le faire. Se disant qu'il n'a rien à perdre, notre fermier paie et emporte son coq. Rendu chez lui, il le lâche dans sa basse-cour puis va nourrir les animaux de l'étable. Soudain, il entend un vacarmeépouvantable: v'la ti'pa que le coq est train de baiser les poules à un rythme infernal! Après sa baise incroyable, le coq tombe par terre, yeux clos. Le fermier, en grogne, se dit:
- Bon, je me suis encore fait avoir! Ce coq ne vaut déjà plus rien! Le lendemain, au réveil, le fermier entend encore un vacarme épouvantable venir de la ferme. Il regarde à la fenêtre et voit son coq en train de mettre les lapins et les dindons! Encore une fois, après sa baise incroyable, le coq tombe par terre, yeux clos. Le fermier, en grogne, se dit:
- Bon, cette fois c'est sûr, je me suis encore fait avoir! Ce coq ne vaut rien! Le surlendemain matin, même scénario. Le coq saute tout ce qui bouge dans la ferme: vache, cochon, poulet... puis s'effondre. Les vautours commencent alors à tourner autour de la ferme dans le ciel. Le fermier arrive au pas de course et se met à hurler:
- Mon pauvre coq! Mon Dieu,... Puis le coq ouvre un oeil, pointe une aile vers le ciel puis dit tout bas au fermier:
- TSSSS! Ta gueule! Tu vas les effrayer!




Ça se passe dans un petit bled paumé du Cantal. Dans le village où la vie est rude, le sexe ratio est à peu près de 1 femme pour 6 hommes, et encore, les femmes ont toutes plus de 50 ans... Un jeune homme qui séjournait par là pour une étude ethnologique passe chez Robert, qui fait Épicerie et Coiffeur. Pendant la conversation, ils viennent à parler du bal de la fête du fromage qui va avoir lieu Samedi. Le jeune demande à Robert le coiffeur: "Mais avec qui peut-on danser à ce bal? Il n'y a pas une seule jolie fille à des kilomètres" . Robert répond: "Ici on prend des moutons! Ils font de bonnes cavalières" Le jeune homme pense que Robert se fout de sa gueule, et puis il repense au samedi précédent pendant la soirée duquel il avait vu plusieurs gars se balader avec une brebis. En tant que bon ethnologue, il se dit que lui aussi va tâter de la brebis pour aller danser ce samedi. Le soir du samedi, il entre dans un pré et attrape la plus grosse brebis, la lave au Head & Shoulder's, lui accroche quelques cocardes roses dans la laine pour faire joli, et enfin la monte dans sa voiture et s'en va au bal. Arrivé devant la salle des fêtes, il constate que tout le monde a amené sa brebis pour danser et rigoler. Mais au moment où il rentre dans la salle des fêtes avec sa cavalière, tout le monde s'arrête de danser et tous les yeux se tournent vers lui... "Quoi? Qu'est-ce qu'il y a? Tout le monde ici invite une brebis à danser! J'ai juste fait comme vous!" Et là Robert intervient et dit: "C'est vrai, mais toi, tu as invité la cavalière du maire"




C'est jour de deuil dans la ferme: la mule du fermier vient de tuer la belle-mère du dit fermier en lui balançant une bonne ruade au moment où elle passait. Tous les fermiers des environs font le déplacement jusqu'à l'église. Le curé voyant la foule au dehors s'adresse à quelqu'un de la famille de la défunte: "Elle devait être très appréciée! Quand on voit le nombre de fermiers qui a quitté les champs pour assister aux funérailles..." Et le gars de la famille répond: "Ils ne sont pas ici pour les funérailles... Ils sont tous venus pour acheter la mule."




En pleine cambrousse française (on va prendre au hasard... Le Cantal), un gars en voiture passe devant une ferme au moment où le coq a décidé de traverser. Paf le coq, forcément. Le conducteur, tout désolé, récupère le coq écrabouillé sur la route et va trouver le fermier pour 'faire un geste'. En trouvant le fermier dans la cour de ferme, il lui dit un peu nerveusement:
- J'ai tué votre coq... Permettez-moi de le remplacer! Et le paysan:
- Allez-y... les poules sont là-bas derrière.




Un automobiliste roulant à bord de sa superbe Ferrari à 150 Km/h se fait dépasser par un poulet, mais pas n'importe quel poulet, un poulet à trois pattes. Il accélère pour rattraper le poulet et le dépasse à 200 Km/h, puis le poulet le redépasse, il accélère encore pour le suivre. Le poulet sort de l'autoroute, et s'arrête dans une ferme. Le conducteur de la Ferrari va trouver le fermier:
- Monsieur, je viens de voir une chose extraordinaire, un poulet à trois pattes vient de rentrer dans votre ferme.
- Ben oui mon p'tit gars lui dit le fermier, j'en ai trois milles des poulets.
- Et ils ont tous trois pattes ?
- Ben oui - Et pourquoi ils ont trois pattes ?
- Ben parce que ma femme, mes enfants, mes amis et moi-même aimons les cuisses de poulets, et qu'on les a sélectionnés pour qu'ils aient tous trois pattes.
- Ah et vous en mangez souvent ?
- Ben non on arrive pas à les attraper...




C'est un automobiliste qui a écrasé un poulet et qui le rapporte à la ferme voisine en disant:
- C'est à vous ce poulet que je viens d'écraser ?
- Non! Les nôtres ne sont pas aussi plats!




Dans une ferme, un éleveur de vaches qui vient tout juste de se marier donne les instructions à sa jeune épouse avant de partir en ville pour la matinée: "Alors, l'inséminateur va passer ce matin pour une des vaches. J'ai accroché un clou en face de la stalle de la vache à inséminer" La femme, qui est de la ville, et qui manque un peu de bon sens, trouve cela étrange, mais lui dit qu'elle a bien compris, et le mari quitte la ferme pour la ville. L'inséminateur arrive plus tard, et la femme le conduit à l'étable, et dans l'étable, à la stalle avec le clou planté par le mari. "C'est cette vache là" lui dit la femme. "Et à quoi sert le clou?" demande l'inséminateur. "Je ne sais pas. Je suppose que c'est pour accrocher votre pantalon."




Un éleveur de vaches va chez son banquier pour obtenir un prêt afin d'acheter un taureau. Quelques jours plus tard, le banquier rencontre l'éleveur dans la rue et lui demande: "Alors, comment va notre taureau?" L'éleveur répond: "Ben, pas terrible!. Je l'ai mis dans le pré avec toutes les génisses à saillir, et il n'a rien voulu leur faire." Le banquier lui répond: "Vous feriez mieux d'appeler le vétérinaire." Encore quelques jours plus tard, le banquier rencontre l'éleveur à nouveau: "Et comment va notre taureau maintenant?" L'éleveur répond: "Impeccable. Il a sailli toutes mes génisses, ensuite il est passé au dessus de la barrière, et maintenant il s'occupe des vaches du voisin." Le banquier: "Hé hé! Et qu'est-ce que le véto lui a donné?" L'éleveur répond: "Il lui a donné des comprimés." Le banquier: "Quelle sorte de comprimés?" L'éleveur répond: "Je ne sais pas, mais ils ont le goût de la fraise."




C'est deux gars, on pourrait les appeler les Beavis et Butthead du Cantal. Ils sont jeunes, ils sont bêtes et ne pensent qu'à baiser. Un jour, alors qu'ils passent près d'une pâture, ils remarquent une brebis qui a la tête coincée dans une clôture et ne parvient pas à se libérer. Beavis dit:
- Ouais, allez viens, on va niquer cette brebis. Et aussitôt, il baisse son pantalon et se met à la tâche. Quand il a finit, il dit à Butthead:
- Allez, à ton tour. Et Butthead baisse son pantalon, s'agenouille et se coince la tête dans la clôture.




C'est la fin de la journée de travail au ranch. Un cow-boy dit à un autre cow-boy:
- Oh dis-donc! Ce nouveau taureau a bien failli m'avoir aujourd'hui.
- Ah ouais?! Qu'est-ce qu'il est arrivé?
- J'étais en train de donner du foin pour le troupeau dans la prairie, quand ce branleur de taureau me charge aussi vite qu'une locomotive à pleine vitesse. Il m'a presque eu à ce moment là!
- Comment tu t'en es sorti?
- Le taureau s'est mis à déraper. ça m'a permit d'atteindre la clôture et de sauter par dessus en catastrophe.
- Putain, ça fait peur! Si j'avais été à ta place, j'aurai probablement fait sous moi tellement j'aurai été terrifié!
- Et sur quoi penses-tu que le taureau a dérapé?




Un cow-boy arrive en ville, il arrête son cheval devant l'abreuvoir et entre dans le saloon. Il va jusqu'au bar, commande une bière, boit lentement, puis quand il a terminé, il ressort du saloon. Quelques secondes plus tard, il rentre en courant et furax dans le saloon en criant: "O.K. Maintenant vous allez me dire quel est le trou du cul qui a peint mon cheval en Jaune?!!!" A ce moment là, une montagne haute de 2 mètres 10 et de plus de 120 kg se lève, toise le cow-boy de toute son altitude et dit: "C'est moi" Alors le cow-boy prend une toute petite voix et lui dit: "Vous pouvez passer la deuxième couche. La première est sèche".




C'est un néo-zélandais bien rural qui parcourt la lande en voiture. Il est en train de feuilleter Play-Boy tout en conduisant. Au bout d'un moment, le voilà tout excité. Alors il gare son 4X4 le long de la cloture et s'approche d'une jeune brebis isolé (et égarée). Comme il sait y faire, il ne lui faut pas longtemps pour lui conter fleurette. Mais tout à coup, le voilà repéré par la police du conté qui passait par là. Au moment de choisir un avocat, le fermier à qui appartenait la brebis [qui ne porte pas plainte!] lui conseille de prendre Bob Smith comme avocat en lui disant:
- Ce n'est pas que Bob Smith soit un bon avocat, mais ce qui est sûr, c'est qu'il trouvera les bonnes personnes pour composer le jury! Lors du procès, l'avocat dit au gars de bien dire toute la vérité et rien que la vérité. Alors le gars raconte sa balade, la lecture de Playboy et sa libido incontrôlable. Puis il raconte en détail son acte sexuel avec la brebis:
- J'étais en train de la baiser quand tout à coup, la brebis s'est retournée et a pris mon pénis dans sa bouche Lejuge:
- Qu'est-ce que vous êtes en train de dire enfin! C'est de l'outrage à magistrat!! Le gars:
- Mais enfin m'sieur l'juge, j'vous jure qu'la brebis s'est retournée et m'a léché le pénis! Le juge, très en colère, s'apprête à intervenir à nouveau quand le représentant des jurés se lève et dit:
- Votre honneur, toutes les bonnes brebis font ça!





1 2


Partenaires

Rigoler.com
Humourzone.com
Diplomes.org
Sexyfunnies.com
Gagonline.com
La boutique aux gadgets
Votre passeport sur le net
Astro-France
Toutsurlacuisine

Sonneries GSM
Affiliations
Internet 
 Cegetel adsl 
  Alice ADSL  
Feminin 
 femmesplus.com 
Rencontres 
  meetic  
Location De DVDs 
 Locafilm 
Cadeaux 
 Florajet.com 
 
Copyright © 1999 - 2006, © blagues.info - All Rights Reserved.